Enfances de poussière de Karim Berrouka

Publié le par Walpurgis

Recueil de nouvelles fantastiques

Format ebook

Edition : Actu SF

Date de parution : 2013

Nombre de pages : 70

Karim Berrouka convoque des cauchemars, des fantômes, des monstres et pire que tout, des hommes, pour nous faire rire, parfois jaune. Une nouvelle preuve de son talent...

Ce recueil contient :
- L'enfant rouge
- ...comme un ange gardien
- Le piano
- Conjonction
- Clothilde court dans la forêt
- Ils sont cinq

Karim Berrouka nous plonge dans une ambiance onirique, loufoque et parfois terrifiante avec ce recueil intitulé Enfances de poussières. Un titre évocateur puisque chaque nouvelle traite d'une thème lié à l'enfance ou à la relation parents-enfants. L'auteur profite du format nouvelles pour nous emmener dans des univers différents : futuristes, médiévaux ou astronomiques ! 

Avec L'enfant rouge, Karim Berrouka nous conte l'histoire d'un enfant différent (né avec la peau rouge) qui va se retrouver à la fois adulé et menacé. Marine, sa mère, aidé par le pédiatre le protégera toute sa vie. Une ode à la différence, à la folie des homme et à l'amour parental.

...comme un ange gardien nous catapulte sur une route maudite où un mari et sa femme doivent atteindre le bout pour qu'elle puisse accoucher à la maternité. Des épreuves terribles attendent les futurs parents sur fond de légendes urbaines. Une atmosphère inquiétante et angoissante transparaît tout le long du récit.

Le piano raconte l'histoire d'un petit garçon pianiste qui, sous la conduite de sa mère, fait de la musique pour exterminer les montagnes près de chez lui. Un conte initiatique assez cruel au départ et dont la fin émouvante parle de la transmission familiale.

C'est avec surprise que le lecteur aborde Conjonction. Autour d'une table, le père Soleil a invité ses enfants mais une de ses filles se fait attendre et provoque un débat entre les frères et soeurs. Mêlant habilement astronomie et mythologie, l'auteur traite du deuil, de la résilience et de la difficulté à respecter les émotions au sein d'une fratrie. 

Clothilde court dans la forêt c'est la fuite éperdue d'une jeune femme avec son enfant dans les bras. Enfin c'est ce que l'on croit ! Car c'est avec un talent indéniable qu'on se retrouve manipulé par l'auteur qui retourne son histoire sur fond de trahison amoureuse.

La dernière nouvelle intitulée Ils sont cinq est un huis-clos angoissant où cinq personnes représentant les cinq sens veulent sortir d'une prison où elles sont enfermées seules. Mais bientôt une autre voix se fait entendre... Une histoire étonnante, bien tourné dont le final est surprenant.

Avec ce recueil, Karim Berrouka nous sert des histoires à l'imaginaire bien développé malgré le format court. L'écriture se veut à la fois incisive et onirique. Les descriptions sont réussies et les personnages attachants, une qualité rare pour des nouvelles si brèves. J'ai passé un très bon moment surtout que la couverture du recueil ne paye pas de mine.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article