Mémoires, par Lady Trent, tome 1 : Une histoire naturelle des dragons de Marie Brennan

Publié le par Walpurgis

Roman fantasy

Format ebook

Traduction : Sylvie Denis

Edition : L'Atalante

Collection : La dentelle du cygne

Date de parution : 2016

Nombre de pages : 345

Les mémoires de lady Trent, mises en scène par Marie Brennan, racontent la vie et les recherches d'Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue et désormais vieille dame, dont l'esprit et le style empreints d'humour s'avèrent sans pitié pour les imbéciles. Dans ce premier volume, Isabelle, petite fille puis jeune femme, brave les conventions de sa classe et de son temps pour satisfaire sa curiosité scientifique et accompagner son mari lors d'une expédition à la recherche des dragons de Vystranie...

Premier tome d'une série de cinq, une histoire naturelle des dragons raconte les premiers pas de la future Lady Trent, naturaliste de renom spécialisée dans les dragons. 

L'action se passe dans un monde comparable au nôtre à l'époque victorienne. La présence des dragons amène une touche de merveilleux à celui-ci. Isabelle, issue de la bonne société, se passionne pour la biologie et l'étude des dragons. A l'époque, on connaît peu de choses sur eux mais elle dévore tous les ouvrages consacrés au sujet. Mais son statut de femme la renvoie à ses obligations et le mariage devient une nécessité. Ce roman parle beaucoup de la place de la femme dans la société et des injonctions sociales qui la soumettent. Isabelle incarne donc une femme moderne qui veut écouter ses désirs mais qui, par obéissance, accepte toutefois de se contraindre sans se résigner tout à fait. Cet entêtement sera le déclencheur de l'aventure vystranienne de la lady.

Ce roman est loin d'être un roman de fantasy classique avec une quête à accomplir même s'il reprend les codes du genre. Ici est souligné le côté histoire naturelle, biologie des dragons. Isabelle et ses compagnons sont semblables aux explorateurs de l'époque victorienne et du XIXe amateurs et passionnés qui réalisent cartes et croquis dans des coins reculés. Ils découvrent des espèces inconnus mais financent tout par eux-même et ne dépendent que d'eux. Cette ambiance a un charme fou même si la morosité de la Vystranie visitée refroidit les ardeurs.

L'action se passe dans un petit village triste et perdu. Ça m'a beaucoup fait penser aux villages roumains près desquels on imagine très bien le château de Dracula. L'atmosphère est hostile voire inquiétante, leur entremetteur a disparu avant leur arrivée et les dragons sont particulièrement agressifs. Bientôt le petit groupe va devoir enquêter aussi bien sur la disparition de leur hôte que sur les dragons. Isabelle par son intrépidité va se fourrer dans des situations difficiles, un côté un peu Agathe Raisin ! 

Je vais peu vous parler des autres personnages car ils sont éclipsés par Isabelle. Elle est clairement l'héroïne et les autres font accessoires. Que ce soit Jacob son mari ou le lord et son bras droit, je ne peux pas dire qu'ils m'ont marqué. Quant au récit, il est agréable, d'un rythme doux. L'action n'est clairement pas privilégiée mais je n'ai pas trouvé ça gênant.

Sans être exceptionnel, une histoire naturelle des dragons fait passer un agréable moment. L'héroïne est sympathique, l'univers du roman assez vaste pour plusieurs tomes. Je n'achèterais pas la suite mais si je la vois en bibliothèque, je pense continuer l'aventure avec Isabelle pour découvrir une autre partie de son monde et d'autres dragons.

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article