La Petite Fadette de George Sand

Publié le par Walpurgis

Roman

Format poche

Edition : Le Livre de poche

Date de parution : 2001

Nombre de pages : 277 pages

Dans le pays, on l'appelait la petite Fadette, car elle avait la taille d'un farfadet et les pouvoirs d'une fée.
Comme sa grand-mère, elle guérissait les hommes et les animaux. Landry, l'un des jumeaux de la ferme voisine, tombe amoureux d'elle. Mais l'amour d'une sorcière est mal vu dans cette famille, et il rend malade de jalousie Sylvinet, l'autre " besson "

Ce roman je l'ai lu maintes fois durant mon enfance en version abrégée ou non, ilustrée ou non. Je connais donc bien cette oeuvre qui est un bon souvenir. Le relire maintenant c'était replonger dans mon enfance et de redécouvrir cette histoire.
Fadette est un personnage marginal qui vit en retrait avec sa grand-mère et son frère. De ce fait, on se méfie d'elle. De plus, le passé de sa famille n'arrange en rien sa réputation. Les jumeaux (les bessons) sont des garçons bien comme il faut surtout Landry, travailleur modèle. Sylvinet, lui, se situe dans l'hyper attachement avec son frère d'où les problèmes causés ensuite. Par ce trio, on découvre la vie campagnarde berrichoise avec son parler, ses rumeurs, ses fêtes...
Il faut dire toutefois que ce livre manque singulièrement d'action, on est dans une vie calme, rurale où les travaux prennent énormément de place, où les rencontres sont secrètes, les passions modérées. Je n'ai donc pas retrouvé la magie qu'exerçait sur moi ce livre mis à part les endroits secrets de la campagne qui me font toujours rêver.
Je suis tout de même contente de l'avoir relu car l'histoire parle de respect de la différence et ce sujet reste toujours actuel. Mais je l'ai trouvé aussi naïve par certains côtés, la Fadette étant tournée fortement vers la religion (marrant pour une "sorcière"). Au final, ce livre possède un charme désuet qui pourra ravir les contemplatifs.

Publié dans Classique

Commenter cet article

cassie 27/06/2015 09:03

je l'ai lu enfant et je l'avais adoré, je me demande si je l'aimerais autant à présent ;)

Walpurgis 27/06/2015 12:00

C'est un peu pour ça que je l'ai relu. Et ce n'était pas désagréable!