Le Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley

Publié le par Walpurgis

SF410ZV9PE4QL__SS500_.jpg

Format poche

Traducteur : Jules Castier

Edition : Plon

Collection : Pocket

Date de parution : 2002

Nombre de pages : 284 pages

 

 

Bienvenue dans un monde nouveau ! Bébés conditionnés dès leur création, castes fabriquées de toutes pièces, loisirs surveillés, conditionnement fortement poussé, voici les quelques agrégats qui font de cette société, la meilleure des sociétés. Bernard Marx va bouleverser la vie de son entourage et découvrir certains secrets de cette société en ramenant avec lui un Sauvage : John. Non conditionné, John va être brutalement confronté à cette nouvelle réalité.

 

Au premier abord, ce qui me frappe est que cette œuvre a été écrite en 1931 ! Et, elle est toujours d’actualité. Huxley avait imaginé certaines choses qui sont arrivées : la régionalisation (aujourd’hui : l’Europe), le choix des gènes de bébés (pas encore pratiqué mais on en parle !). Le thème du livre est très intéressant, il serait donc  dommage de se laisser rebuter par le début de l’histoire, plus axé sur une description et des explications parfois laborieuses. Huxley dénonce via la société décrite, un monde inhumain où la liberté n’a pas sa place. Ici, le bonheur est prôné mais renie l’individualité de chaque être humain. Ce livre fait poser beaucoup de questions dont la principale est : est-il préférable de vivre de façon conditionné dans un bonheur total ou de vivre de façon individuelle et connaître la liberté tout en affrontant les malheurs qui jalonnent notre vie ?

Le personnage de John personnifie chacun de nous. Elevé à l’ancienne façon et libre de penser, il va être confronté à un monde nouveau où le hasard n’a pas sa place. Comment va-t-il réagir ? Je vous laisse le découvrir !



Edit :

Le meilleur des mondes est sans aucun doute un classique des romans d’anticipation.

Après 80 ans d’existence, vous serez déconcerté par le réalisme des descriptions de l’évolution politique, sociale et génétique. Ce livre nous amène à de nombreuses réflexions sur notre devoir de citoyen, notre futur, l’individualisme et sur la définition du bonheur.

Cependant le style d’écriture me semble lourd et trop théâtral. Le sujet est très intéressant, dommage que le style soit si pompeux et si peu agréable à lire. De plus ses personnages se révèlent au final peu attachants.

Pour moi, Huxley a une aptitude à écrire des essais plus qu’un vrai talent d’écrivain de fiction. Enfin cela n’est qu’un avis personnel !


Wolna

Publié dans SF

Commenter cet article

Luna 25/06/2011 08:40


Je n'ai jamais vu le film mais j'ai beaucoup apprécié le livre !

Je trouve ça flippant d'imaginer qu'on aurait pu être comme ça, ou que des générations futures puissent le devenir...

Comme quoi la perfection n'a pas toujours que du bon ! En tout cas c'est un livre qui nous fait réfléchir !


Walpurgis 25/06/2011 09:28



Oui c'est un livre visionnaire ! A vouloir rendre conforme les personnes, on crée des catastrophes !



MelleBulle 23/01/2010 07:00


Je vous invite à chanter sur mon blog... ;)


MelleBulle 22/01/2010 19:16


Un petit coucou pour te dire que je te fais un peu de pub' !


Walpurgis 22/01/2010 20:53


Mici Melle Bulle, je vais voir de ce clic cette promotion ;-)