Le printemps des dieux : Le roman de la mythologie grecque de Leon Garfield et Edward Blishen

Publié le par Walpurgis

Roman mythologique jeunesse

Format poche

Traducteur : Noël Chassériau

Edition : Folio Junior

Date de parution : 1995

Nombre de pages : 240 pages

Est-ce parce qu'il était laid, si laid que sa mère dépitée le précipita des hauteurs de l'Olympe dans les flots écumants de la mer, qu'Héphaïstos - Vulcain pour les Romains - apparaît comme le dieu le plus humain panthéon grec ?

Le Printemps des dieux est le livre qui m'a fait adorer la mythologie grecque et m'a entraîner dans une grande passion sur ces dieux et déesses très humains.

Classé en jeunesse, il n'en reste pas moins intéressant à relire une fois adulte car le vocabulaire est simple mais pas simplifié. Les auteurs ont fait le choix de s'appuyer sur de grands ouvrages sur la mythologie pour écrire ce roman tout en comblant les vides avec leur imagination pour proposer aux plus jeunes une histoire cohérente.

Le récit commence par la naissance d'Héphaïstos et son rejet par sa mère Héra. Recueilli par des déesses marines, le futur dieu des forgerons va grandir et surtout apprendre des légendes. La naissance du monde, l'apparition des Titans et leur règne, l'avènement des dieux jusqu'à l'épouvantable vérité de sa naissance. L'histoire se poursuit ensuite sur la naissance des hommes et la punition de Prométhée.

Les auteurs proposent donc un tour complet sur la mythologie grecque. Une mythologie où les protagonistes bien que divins possèdent les mêmes défauts que les mortels, faits d'ailleurs à leur image. Ce petit roman est donc une excellente introduction à cet univers riche et dense et se révèle extrêmement bien fait dans une histoire pas toujours simple à démêler.

 

Publié dans Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article