Emeline la Sanrienne de Marina Halexaud

Publié le par Walpurgis

Roman jeunesse

Format : ebook

Edition : Librinova

Date de parution : 2021

Nombre de pages : 211

Émeline vient d’avoir onze ans, l’âge d’être une raconteuse d’histoires au château, pour distraire la châtelaine et ses filles. Mais la jeune fille est née « sanrienne » et elle n’est pas censée savoir lire, privilège réservé aux « argentés ». Sa mère veut absolument qu’elle passe l’examen pour avoir une vie meilleure. Seulement, Émeline devra cacher ses origines « sanriennes » et quitter sa famille…
La jeune fille parviendra-t-elle à réussir l’épreuve d’entrée pour devenir raconteuse d’histoires au château ?? Et pourra-t-elle faire face aux adversités de la vie et sauver sa sœur ?

Sélection prix des étoiles Librinova 2021

Avec Émeline la Sanrienne, Marina Halexaud propose un roman jeunesse intéressant qui traite de sujets importants : inégalités sociales, injustice mais de courage et d'empathie.

Émeline vit avec ses parents et sa petite sœur Angèle dans une société hiérarchisée de type médiévale. Sa famille appartient à la classe des Sanriens, la plus basse de la société. ils travaillent au service des rombillards, sorte de bourgeois. Ils vivent chichement et selon le bon vouloir de leurs employeurs et du seigneur. Les rombillards eux-même sont soumis aux argentés, l'équivalent de l'aristocratie, quant à ces derniers ils obéissent au seigneur. 

Très vite, la petite fille va faire l'expérience douloureuse de l'injustice sociale dont sont victimes les sanriens. Scandalisée, Émeline va se révéler une personne plein de compassion et déterminée. Sa révolte s'accrut au fil des pages. Ce roman est son parcours initiatique qui va révéler une jeune fille courageuse et intelligente. Les épreuves qu'elle et sa famille traversent sont difficiles voire tragiques. Ce roman ne laisse pas indifférent même en étant adulte. Il parle avec facilité et sans pathos de la réalité sociale et du sentiment d'injustice mais surtout de l'incapacité à pouvoir faire quelque chose.

Les aventures d’Émeline sont trépidantes, les situations s'enchaînent sans temps mort. L'intégration de la jeune fille au sein de la cour accélère le récit et nous livre des derniers chapitres haletants et la fin annonce un second tome que j'ai très envie de découvrir. Ce roman est tout à fait le genre d'histoire que j'aurais aimé lire vers mes 10-11 ans avec une héroïne active, pleine de ressources. 

Avec Émeline la Sanrienne, l'auteure a visé juste. Il est plaisant de lire un roman engagé et qui pourra satisfaire des enfants en plein questionnement sur les inégalités sociales. La lecture est facile et bien rythmée et on attend avec impatience de connaître la suite. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laura 21/01/2021 21:42

Comme toi c'est clairement le genre de roman que j'aurais aimé découvrir plus jeune.
Mais comme je me sens encore une âme d'enfant je me le note quand même.

Walpurgis 22/01/2021 09:35

Oui il ne faut pas hésiter, ça se lit avec plaisir et les aventures sont pleines de rebondissements. Merci de ton passage !