Grands peintres féeriques de Christine Luce et Collectif

Publié le par Walpurgis

Beau livre

Edition : Les Moutons électriques

Date de parution : 2017

Nombre de pages : 95

Un immense pan de l’art, qu’il s’agisse de tableaux ou d’illustrations, a pris son essor à partir du XIXe siècle, dans le monde entier, sur les inspirations féeriques, merveilleuses, contes de fées et livres pour enfants.
Dans ce volume, toute une équipe sous la direction de Christine Luce s’est attelée à constituer un panorama d’artistes parfois méconnus, dans le domaine de l’illustration féerique et merveilleuse. On découvrira une biographie de l’esthétique de la fantasy depuis les préraphaélites jusqu’à l’époque moderne : la famille Rossetti, les frères Robinson, Henry Justice Ford, Florence Mary Anderson, les chasseurs de fées, John Bauer, Artuš Scheiner, Virginia Frances Sterrett, le Japon, Ivan Bilibine, Viktor Vasnetsov, les pays germaniques, Nelly Littlehale, Léon Carré, René Bull, Harry Clarke, etc.

Courant XIXe jusqu'à la première moitié du XXe siècle, l'illustration de la féerie va connaître un grand essor notamment en Grande-Bretagne. Ce livre retrace cet art longtemps boudé en partant de sa genèse et en développant par zones culturelles. 

Tout a commencé par l'influence des préraphaélites désireux d'échapper à l'académisme ambiant. Leur sujet de prédilection : les mythes notamment arthuriens et shakespeariens. De cette influence, va découler en illustration une propension à la féerie qui va s'accorder aux oeuvres jeunesse britanniques : Peter PanAlice aux pays des merveilles et autres romans à succès.

Si le livre relate le foisonnement d'auteurs anglo-saxons qui se mettent à ce type d'illustration, il présente aussi d'autres artistes souvent méconnus tels les japonais qui ont beaucoup influencé leurs confrères occidentaux particulièrement pendant la vague orientaliste mais aussi les scandinaves dont la culture se prête parfaitement à la féerie mais aussi les russes. Ce livre se propose donc de découvrir énormément 'illustrateurs mais il ne faut pas se méprendre, chaque artiste est vu rapidement. Le but du livre est de nous permettre d'aller plus loin dans la découverte et ici la mission est réussie car le panorama est plutôt complet avec une partie consacrée aux illustratrices souvent peu citées.

Quant à la conception de ce beau livre, il est très beau, imprimé sur papier glacé. Les couleurs des oeuvres sont mises en valeur tout en respectant l'original. Quelques coquilles sont à déplorer cependant mais ça reste marginal. Evidemment, Edmund Dulac, Arthur Rackham et William Heath Robinson ne sont pas trop cités puisque chacun de ces illustrateurs a son propre livre dédié.

Ce livre reste intéressant pour une personne qui souhaite découvrir les illustrateurs de la féerie et qui par ce biais pourra faire des recherches pour en savoir plus. Un joli cadeau à faire ! 

 

Publié dans Art, Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article