Xanth, l'intégrale 1 de Piers Anthony

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy

 

Grand format

Traducteur : Dominique Haas

Edition : Bragelonne

Date de parution : 2009

ISBN : 9782352945420

Nombre de pages : 835 pages

 

COUP DE POIGNARD !!!

 

L'intégrale comporte :

-Lunes pour Caméléon

-La source de magie

-Château-Roogna

 

Xanth est un monde magique peuplé de créatures fantastiques et ceux qui outrepassent les lois ou se révèlent sans magie sont exilés en Vulgarie. Bink a peur, il cherche son pouvoir mais il n'en a pas. Pour éviter l'exil, il part voir le magicien Humfrey.

 

Même si je connais le terme de light fantasy et son représentant le plus célèbre : Terry Pratchett, je n'avais jamais lu un ouvrage de ce genre. C'est fait avec Xanth et ce que je peux retenir est que ce livre ne m'a pas du tout convaincu.

Xanth est un monde magique où tout un chacun a un pouvoir ou est lui-même magique même les animaux ou les plantes sauf que Bink, un jeune adulte, est menacé d'exil, il n'a aucun pouvoir !!! Désespéré, il part à la recherche du magicien Humfrey qui pourra lui dire s'il a oui ou non un pouvoir. Bink entame une quête à travers le pays magique multipliant les épreuves et les rencontres. Au final, malgré tous les rebondissements, les jeux de mots etc, j'ai trouvé cela assez plat et ennuyeux. Bink est un héros assez idiot alors que l'évidence est sous son nez, je déteste en général ce genre de personnage.

La suite de l'intégrale dont je ne dévoilerai pas l'histoire est du même acabit. Le même schéma se répète, seuls les participants à la quête différent. Même si l'histoire n'est pas d'une nullité extrême, je me demandais quand j'allais terminer ce trèèèèèès long livre.

Je n'ai accroché à rien. Environnement, histoire, personnages, jeux de mots, rien ne m'a plu et rien ne m'a paru drôle. Pour moi, la saga se termine là !

 

Lu dans le cadre du

Publié dans Coups de poignard

Commenter cet article