Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons

Publié le par Walpurgis

Roman graphique

 

Grand format

Auteur : Alan Moore

Illustrateur : Dave Gibbons

Edition : Panini Comics

Date de parution : 2005

ISBN : 9782809406405

Nombre de pages : 468 pages

 

New-York, 1985, Edward Blake est mort défenestré. Deux enquêtes parallèles sont menées : celle de la police et celle du désormais hors-la-loi Rorschach. Celui-ci soupçonne un tueur d'anciens super-héros.

 

Watchmen est l'histoire d'anciens super-héros dont certains deviennent la cible d'un tueur. Alternant passé, présent voire futur, le récit nous plonge dans une ambiance électrique, oppressante où les couleurs nous font ressentir l'atmosphère de chaque instant.

Questionnement sur les rêves d'enfants, l'inutilité des super-héros, le bouleversement de l'arrivée d'un surhomme... ce comics aborde énormément de sujets avec comme résultat de parfois perdre son lecteur. Watchmen demande de l'attention car plusieurs niveaux de lecture sont possibles, le plus bel exemple étant le jeune homme lisant son histoire de pirates et les monologues du vendeur de journaux. Les annexes proposées entre coupures de presse, autobiographie lèvent des voiles importants sur nos héros vieillissants ou sur la disparition de certains personnages...

Tout est mystère et est étroitement entrecroisé. Je comprends mieux pourquoi le film m'avait paru obscur, le revisionnage sera plus aisée après avoir lu le comics. Les dessins collent parfaitement à l'ambiance et à l'époque du récit. La violence qui accompagne le récit est mise en valeur par des couleurs criardes très oppressantes, ça pique mais c'est une réussite !

J'ai été surprise de voir le rapport distancié que j'avais avec les personnages. On n'est pas là pour s'attacher à untel ou un autre. On est simple spectateur de leur déchéance ou de leur avenir plutôt sombre. Rien n'est simple ici et surtout pas lorsqu'on est un super-héros.

Publié dans Comics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article