Walking dead, tome 11 : les chasseurs de Robert Kirkman et Charlie Adlard

Publié le par Walpurgis

Auteur : Robert KirkmanWalking-Dead-tome-11-Les-chasseurs.jpg  

Illustrateur : Charlie Adlard

Genre : Fantastique

Thèmes : Zombies
Editeur : Delcourt

Date de parution : 2010

ISBN : 97822756021102

Nombre de pages : 138 pages

 

 

Désormais, Rick et son groupe vont vers Washington, accompagnés par trois nouvelles personnes : Eugene, Rosita et Abraham. Mais un matin, Ben et Billy ont disparu et Andrea découvre l'horrible vérité.

 

 

Dès le début du comics, je n'ai pas arrêté de pousser des petits cris de dégoût ou de surprise. Ce tome 11 nous réserve de sacrés moment sanglants et plutôt choquants. Une bonne nouvelle car la peur de tourner en rond sans conclusion valable taraude pas mal mon esprit.

Là encore, l'homme et son côté dangereux est central dans la trame de l'histoire. Des prédateurs tapis dans l'ombre ne sont jamais loin... On se rend compte que garder son côté humain est difficile et que certains préfèrent l'oublier d'où des choix difficiles. J'ai eu l'estomac parfois retourné rien que par les dialogues en imaginant les dilemnes rencontrés par certains personnages. C'est dur, choquant, barbare mais on est complètement addictif à l'histoire, malsain, non ?

Que dire de Carl, c'est lui qui a monopolisé mon attention avec  une décision éprouvante qui va le marquer.

Niveau dessins, je ne suis pas une fan du style Adlard mais depuis quelques numéros je me dis que son style arrive parfaitement à nous montrer l'âme de nos protagonistes. En fin de compte, je me suis habituée et je n'imagine pas d'autres dessins pour nous plonger dans l'horreur.

Un très bon tome plein de désespoir...

 

 

Walpurgis

Publié dans Comics

Commenter cet article

Frankie 24/05/2013 19:06

Barbare est bien le mot ! C'est souvent hyper dur dans ce tome. Comme toi, j'ai trouvé que les dessins s'intégraient bien à l'histoire, je crois aussi que je m'y habitue ! :)

Walpurgis 25/05/2013 09:35

Et pourtant c'était pas gagné car j'aimais pas forcément le graphime !