Ubik de Philip K. Dick

Publié le par Walpurgis

Littérature SF ubik-6.jpg

 

 

Grand format

Traducteur : Alain Dorémieux

Edition : Robert Laffont

Collection : Ailleurs & Demain

Date de parution : 2001

Date de parution originale: 1969

ISBN : 222109462X

Nombre de pages : 280 pages

Prix : 21,20 euros

 

 

Résumé de l'éditeur :

La publicité des organismes de protection anti-psi proclame : « Défendez votre intimité. Est-ce qu'un étranger n'est pas à l'affût de vos pensées ? Ëtes-vous vraiment seul ? Cela concerne les télépathes mais aussi les précognitifs. Vos actes sont-ils prédits par quelqu'un que vous n'avez jamais rencontré ? Mettez fin à votre anxiété ; contactez le plus proche organisme de protection... » C'est dans cet univers que Glen Runciter vit et meurt. Mais meurt-il vraiment ? Le temps s'en va en lambeaux. Une bouffée de 1939 dérive en 1992. Et par les trous du décor se glissent les messages d'Ubik. Ubik qui est partout, Ubik qui est tout. Mais qui est Ubik ?

 

 

En voilà un ! Un quoi ? Un de ces livres exigeants de la SF qui va plus loin que le simple récit futuriste. En 1992, on est en plein dans les voyages spatiaux, les distances ne sont plus rien et surtout l'homme a fait montre de nouvelles facultés. Ils lisent dans les pensées et en contrepartie il y a ceux qui les neutralisent d'où un business développé autour de ces humains. Et il y a Ubik mais qui ou quoi est-il ? Il a l'air d'être un produit miracle, enfin on pense...

Joe Chip, looser patenté, est un neutraliseur. Il travaille pour Runciter. Dans son métier, il est l'un des meilleurs et c'est lui qui teste les nouvelles recrues. Alors quand Pat déboule dans l'organisation avec un pouvoir lié au temps, il se méfie. Au même moment, Runciter accepte d'envoyer ses meilleurs éléments sur la lune car son ennemi Hollis a envahi secrètement un projet secret.

Dans ce récit, plusieurs réalités se croisent. Le temps passé, présent, futur brouille les pistes nous plongeant dans les différentes réalités. En discutant rapidement sur cette oeuvre, Jae-Lou m'a parlé de la mise en abyme très présente dans l'oeuvre. Après des recherches sur une définition, je ne peux que rejoindre son avis. Ce récit cache en fin de compte d'autres récits mélangeant roman noir, SF, enquête policière...

La confusion peut vous assaillir et parfois vous n'êtes pas sûrs d'avoir compris. Et pourtant, le récit vous emporte et vous emmène loin dans les multiples réalités de rebondissement en rebondissement. Un classique à découvrir !

 

Ce livre a été lu dans le cadre du

ABC Imaginaire 2013 bis copie 

  Walpurgis

 

 

 

Publié dans SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Il faudrait que je relise ce livre, je me souviens que je l'avais bien aimé.
Répondre
W
<br /> Un classique à lire et à relire pour apprécier cette histoire assez fascinante !<br /> <br /> <br />
J
Waaah, j'ai eu trop peur ! Quand j'ai vu mon pseudo, j'me suis dit "quoi, quoi, qu'est ce que j'ai dit ? Nan c'est pas moi !"<br /> Pis j'ai vu que c'était quelque chose de pas trop bête. Ouf ^^<br /> <br /> Moi j'adore la mise en abyme,je trouve que c'est un chouette concept (même en peinture c'est beau, dans le surréalisme par exemple), ça me fait le même effet que quand je réfléchis sur l'origine de<br /> l'univers (oui, j'ai parfois des interrogations super métaphysiques).<br /> <br /> Je pense que c'est un classique qui mérite d'être lu, et relu pour une deuxième tentative de compréhension (ce que je ferai un jour, très certain).
Répondre
W
<br /> <br /> T'inquiète pas, je ne mettrais pas un nom pour dénigrer ^^ J'suis pas une méchante ! <br /> <br /> <br /> J'ai été contente d'avoir ce petit échange avec toi car tu vois je me suis enrichie intellectuellement (ouah ! ça fait prétentieux un peu ! ).<br /> <br /> <br /> En tout cas, ce livre est génial même si pas si facile d'accès.<br /> <br /> <br /> <br />
A
ce livre fait partie des classiques que je n'ai jamais lu, il va falloir que je répare ça :)
Répondre
W
<br /> <br /> Oui, il est génial en plus !!!<br /> <br /> <br /> <br />