Téméraire, tome 1 : les dragons de sa majesté de Naomi Novik

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy9782842282936.jpg

 

 

Grand format

Traducteur : Guillaume Fournier

Edition : Le Pré aux clercs

Collection : Fantasy

Date de parution : 2007

Date de parution originale : 2006

ISBN : 9782842282936

Nombre de pages : 352 pages

 

 

Résumé de l'éditeur :

Alors que les guerres napoléoniennes font rage, le jeune capitaine Will Laurence fait une découverte qui va changer le cours de sa vie. Son vaisseau vient en effet de capturer une frégate française et sa cargaison : un oeuf de dragon très rare.
Les dragons sont utilisés dans les combats aériens par la plupart des nations. Mais celui que va découvrir Will n'est pas tout à fait comme les autres...
Ainsi commence l'histoire d'une amitié indéfectible entre le fabuleux dragon Téméraire et son jeune pilote. Ensemble, ils vont devoir apprendre les tactiques périlleuses de la guerre aérienne. Car la France, dirigée par un Bonaparte plus audacieux que jamais, rassemble ses propres créatures pour transporter ses troupes sur le sol britannique. Laurence et Téméraire se préparent à subir leur baptême du feu !

 

 

Téméraire, nom de la saga, est aussi le nom du héros dragon du roman. L'histoire prend place pendant les guerres napoléoniennes où les dragons font partie intégrante de ce monde au même titre que les chevaux ou les armes de guerre. Napoléon a conquis une partie de l'Europe et la Grande-Bretagne lutte pour garder son indépendance. Will Laurence, un capitaine de marine, capture une frégate française où il découvre un oeuf de dragon. Problème majeur : l'oeuf est sur le point d'éclore et le dragon doit se trouver un maître et malgré le choix par l'équipage d'un marin quelconque, le dragon choisira Will.

J'ai trouvé cette lecture agréable malgré le ton résolument adolescent. L'écriture est fluide et la lecture se fait donc facilement. J'ai beaucoup aimé le contexte de l'histoire et j'avais hâte de pénétrer au coeur de l'action. Il ne faut toutefois pas oublier que ce tome pose les bases de la saga d'où de longs passages sur la complicité naissante entre Will Laurence et Téméraire mais cela passe bien. Mis à part ces deux personnages, il faut bien avouer que le reste de la galerie est à peine effleurée. On voit passer beaucoup de personnages mais peu sont creusés même nos deux héros ne sont pas très fouillés. Quant au contexte historique, s'il est ingénieux, il n'est malheureusement qu'une toile de fond. Ces faiblesses ne m'ont pas trop dérangé mais j'espère leur correction dans les tomes à suivre. J'ai aussi déplorer le grand héroïsme de Téméraire, tel un Rambo des airs. On est loin de la subtilité !

Malgré ces défauts, ce livre m'a agréablement plu. J'ai passé un bon moment et j'ai très envie de découvrir la suite en espérant un contexte historique plus fort !

 

Lu dans le cadre du

ABC Imaginaire 2013 bis copie

 

Walpurgis

Publié dans Fantasy, Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BlackWolf 21/04/2013 14:04

Ce livre est dans ma PAL, faudrait que je pense à le lire quand même :)

Walpurgis 21/04/2013 16:00

J'aimerais connaître ton impression alors puisque tu lis beaucoup de fantasy. Je ne sais pas pourquoi mais c'est possible que tu trouves ça pas terrible ! Peut-être que je me trompe ! ;-)

Falline 18/04/2013 08:25

Merci pour ton avis, même si cela m'oblige à rajouter un titre à ma wish ;)

Walpurgis 18/04/2013 08:41



Si jamais tu le lis j'espère qu'il te plaira car même si j'ai bien aimé, j'ai l'impression que beaucoup ont trouvé ça très moyen. C'est sûr qu'il a des défauts mais j'ai trouvé cela agréable à
lire !



nanet 17/04/2013 13:31

Comme évoqué sur Là, je n'ai pas lu ce tome, mais le 7° (sic !) mais je retrouve dans ton analyse, les points faibles soulevés lors de la lecture de ce livre !
Je ne pensais pas, à l'époque, lire ce tome 1, et tu me confirmes ce choix.
Biz, nanet

Walpurgis 17/04/2013 18:38



Oui il a quelques faiblesses malgré une idée de départ originale. Si le 7e tome comporte les mêmes défauts, c'est un peu gênant !