Prophète Gris de C.L. Werner

Publié le par Wolna

Littérature fantasy 51PlMAR3k9L__SS500_.jpg

 

Format poche

Traducteur : Philippe « Sire Lambert » Beaubrun

Edition : Bibliothèque Interdite

Collection : Warhammer

Date de parution : 2010

ISBN : 2359610228

Nombre de pages : 358 pages

Prix : 11,50 euros

 

 

Skabritt, un prophète gris de la race des Skavens, découvre un artefact skaven puissant : la Pierre des Vers. Doublé par son apprenti Kratch, il meurt dans un éboulement. L’artefact reste hors de portée jusqu’ à l’arrivée de contrebandiers humains, la bande des frères Dietrich. Chez les skavens, on dépêche alors un nouveau prophète gris, Thanquol, afin qu’il récupère cet objet de pouvoir.

 

Par où commencer ? Tout simplement que j’ai trouvé ce roman nul, je n’ai rien aimé du tout dans ce roman. Premièrement, l’écriture n’est pas géniale, m’enfin c’est un peu une habitude dans les romans Warhammer même si certains auteurs sont meilleurs que d’autres. Deuxièmement, je ne me suis attachée à aucun personnage. Les skavens (homme-rat) sont tous aussi répugnants les uns que les autres. Thanquol, le héros de l’histoire (ou plutôt l’anti-héros), est dans la caricature maximale du méchant ambitieux qui veut conquérir le monde. Les autres skavens, chefs de clans ou simples apprentis, ont tous le même but : devenir le maître des skavens, ouh lalala ! Quelle originalité ! Les humains présents ne sont pas plus intéressants mis à part le sorcier Jérémias Scrivner, mystérieux et puissant, mais qui vient comme un cheveu sur la soupe.

Quant aux descriptions faites de blessures infestées de vert, de skavens mutilés… je crois que l’auteur a au moins réussi sa mission de rendre une atmosphère écœurante. On reprochera seulement d’avoir ce genre de phrases à tous les paragraphes et de multiples répétitions sur les ambitions des personnages.

Bref, j’ai envie de dire : « A la poubelle ! »

 

Walpurgis

 

Publié dans Déceptions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renan 10/03/2011 11:50


Je suis rassuré de ne pas être le seul à ne pas avoir aimé... Bon par contre l'esprit des skavens est plus ou moins respecté. Dans le background ils veulent vraiment devenir le chef au détriment de
tous les autres... Mais avec plus de réflexion que ce qui est décrit dans ce roman. Même chose pour Thanquol d'ailleurs.

Bref, un très mauvais roman que j'ai dû me forcer à finir...


Walpurgis 10/03/2011 15:33



Moi aussi, j'ai du me forcer. J'ai trouvé cela tellement mauvais !


Après, je ne connais pas très bien les skavens mais je pense que l'idée aurait mérité d'être beaucoup mieux exploitée.



Skritt 09/03/2011 11:39


Je suis même du avis que toi concernant les romans Warhammer, et cette série sur les hommes-rats je ne la lirais pas, et ton avis me conforte dans mon choix...


Walpurgis 09/03/2011 19:21



Tu as bien raison de passer ton chemin, celui-là est mauvais !