Malus Darkblade, tome 2 : Tempête de Sang de Dan Abnett et Mike Lee

Publié le par Walpurgis

Fantasy 51IB9O7hCuL__SS500_.jpg

 

Format : poche

Edition : Bibliothèque Interdite

Collection : Warhammer

Date de parution : 2008

ISBN : 2915989702

Nombre de pages : 377 pages

Prix : 11,50 euros

 

 

De retour à Hag Graef, Malus cache la présence de Tz’arkan en lui. Conspué par sa famille, il arrive à survivre aux tortures. Soigné par sa sœur Nagaira, il guérit et commence à mettre en place une stratégie afin d’atteindre la deuxième relique : l’Idole de Kolkuth.

 

Après un premier tome décevant surtout par son style d’écriture indigeste, j’ai persévéré dans cette série au cas où…

Bonne surprise ! Malgré l’écriture toujours aussi lourde, l’amélioration est nette et permet de se plonger plus facilement dans le récit. Les descriptions m’ont paru moins lourdes ou alors je m’habitue au style des deux auteurs. Pas un beau style donc mais cela est suffisant pour se plonger dans le récit.

L’histoire, quant à elle, a augmenté en intensité et en intérêt. Malus, désormais possédé, doit faire face à la désapprobation (et encore le mot est faible !) des siens mais son intelligence perverse va trouver une solution afin de pouvoir acquérir la terrible Idole de Kolkuth. On est donc vite embarqué dans des cultes secrets, des vengeances familiales et un périple à travers les océans. Franchement, les situations sont bien trouvées et les différentes connexions entre les histoires et les personnages se font parfaitement. Les explications tombent à pic et on sent que l’histoire est plus fouillée qu’on ne le pensait a priori.

Quant aux personnages, même si je ne ressens toujours pas trop de sympathie pour Malus, j’ai beaucoup apprécié l’importance prise par Urial, son demi-frère. On fait aussi connaissance avec Bruglir, l’aîné de la famille, et son équipage de corsaires et aussi la sœur Yasmir. De plus, les personnages même secondaires ont leur petite histoire. Ce n’est pas de la grande psychologie de personnages mais vu l’évolution dans le maniement de l’histoire, c’est un plus à souligner !

Je continue donc la série en espérant que ça reste toujours aussi passionnant.

 

Walpurgis

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article