Malus Darkblade, tome 4 : L'Epée de Khaine de Dan Abnett et Mike Lee

Publié le par Walpurgis

Fantasy51NiN79sAFL__SS500_.jpg

 

Format : poche

Traducteur : Dominique Lacrouts

Edition : Bibliothèque Interdite

Collection : Warhammer

Date de parution : 2009

ISBN : 2915990085

Nombre de pages : 335 pages

Prix : 10,50 euros

 

 

Malus est arrivé aux portes de Har Ganeth où doit se trouver la quatrième relique : l’épée de Khaine. L’arrivée des fanatiques, partisans d’Urial, est massive sur cette cité et Malus ne sait comment y pénétrer.

 

 

Avant-dernier tome de la série, L’Epée de Khaine est un livre plutôt prenant mais pas exceptionnel. Toutefois, j’ai eu plaisir à le lire afin de connaître la progression de l’intrigue car j’ai été bien embarquée dans l’histoire de Malus et de la récupération des reliques.

Ce tome est d’autant plus intéressant pour moi car réapparaît Urial, demi-frère de Malus, mon chouchou, une petite déception toutefois car il est peu présent « matériellement », il n’est qu’une rumeur dans ce récit, en réalité on ne le « voit » que cinq minutes. C’est le même cas pour Yasmir qui accompagne Urial. Malus retrouve aussi un de ses serviteurs, l’ancien assassin Arleth Vann, ce qui est sympa c’est que ce personnage, bien que secondaire, bénéficie d’une véritable histoire de vie. Il n’est pas creux du tout et c’est appréciable que certains personnages de second plan soient travaillés.

L’histoire gagne en violence car l’action se passe dans la cité du dieu Khaine, dieu meurtrier, où sacrifices et massacres sont monnaie courante. La description de découpage de tête, de bras et de tant d’autres membres y passe allégrement. Le rythme est bien soutenu et on ne s’ennuie pas une seconde dans le récit. L’action a beau se passer dans une cité, les nombreux lieux sont bien exploitées et la guerre entre fidèles du temple et fanatiques sur fond faux prophète et de mensonges est intéressante. Seul bémol, j’ai trouve qu’il était facile de deviner le cheminement de l’histoire et que la fin tombait sous le sens.

Si vous avez lu mes précédents articles sur la saga, vous savez à quel point je trouve que cette série n’est pas bien écrite mais que de surcroît elle est bourrée de coquilles, bref  c’est toujours le cas ici et ça m’exaspère !

Un tome 4 divertissant et c’est donc dans le prochain article consacré au dernier tome que je récapitulerais rapidement les qualités et défauts de cette saga.

 

Walpurgis

 

 

 

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article