Les Piliers de la Terre de Ken Follett

Publié le par Walpurgis

Littérature historique17947-gf.jpg

Format poche

Traducteur : Jean Rosenthal

Edition : Le livre de poche

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 1050 pages

Dans l'Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

1050 pages ! On pourrait se dire que ce livre doit être interminable et pourtant c'est loin d'être le cas ! Monumental est le maître-mot ! Ken Follett nous entraîne dans l'Angleterre médiévale au temps des cathédrales (ok, c'était facile !)où des hommes et des femmes se battent pour leur survie ou leurs idéaux. On ressent énormément d'attachement pour ces hommes et ces femmes malmenés par la vie : Tom le bâtisseur, Ellen, Philip, Aliena, Jack... Tous ces noms vous hantent même après avoir fermé le livre et les personnages les plus vils vous poursuivent tels Waleran ou William de Hamleigh. Je reproche un peu trop de manichéisme dans le traitement des personnages mais il semble être revendiqué, la notion du Bien et du Mal étant souvent abordée.

Mais qui sont-ils ces personnages ? Tom le bâtisseur rêve de bâtir une cathédrale et de sauver sa famille de la famine. Un homme un peu ours mais attachant avec qui on vit des émotions très fortes. Ellen, la sauvageonne un peu sorcière, mère de Jack, esprit indépendant et rebelle. Son fils, si intelligent et différent, qui peine à trouver sa place. Aliena, noble déchue, prête à tout pour honorer un serment. Et enfin Philip, prieur, homme juste qui a profondément la foi. Autour d'eux, de multiples personnages secondaires rythment leurs actions dont les néfastes Waleran (archevêque) et William (noble), des monstres à visages différents mais aux buts communs. Quant aux puissants, les rois, indifférents à la souffrance de leur peuple, ils ne sont qu'un prétexte pour dresser le portrait de l'Angleterre.

Le récit est riche et dense, très bien documenté. je n'ai pu m'empêcher de fureter sur internet trouver des données supplémentaires sur certains personnages tels le premier roi Henry. Je me suis vraiment passionnée pour l'époque décrite malgré quelques petits baillements pour la description des constructions de cathédrales, si les premières m'ont beaucoup plu, je cédais un peu de terrain pour les dernières. Ken Follett ne nous cache rien et les viols, les tortures, la corruption nous saute aux yeux mais aussi la solidarité, la charité et la combativité du peuple.

Le récit est bouleversant, entraînant, plein de surprises mais aussi de temps ports où l'on déguste les descriptions. J'ai vraiment adoré ce roman et je le conseille malgré quelques bémols vraiment riquiquis, c'est une belle plongée dans l'Histoire.

 

Publié dans Historique

Commenter cet article

Frankie 14/12/2012 16:45

C'est un livre que j'ai aussi adoré quand je le l'ai lu en 2010. Je trouve que les 1000 pages passent comme un charme ! C'est vraiment une épopée intéressant et comme toi, je suis allée fureter sur
le net pour avoir plus d'info sur le côté historique. :)

Walpurgis 14/12/2012 17:17



C'est vrai qu'au final ces 1050 pages passent bien. j'aimais déjà le Moyen-Age et le récit me conforte encore plus dans cette idée.



yooruichi 13/12/2012 16:17

Contente que Les piliers de la terre t'ai plu, je t'avais dit qu'il était épais mais pas tant que ça dans le fond ! J'avais moi aussi trouvé que les personnages manquaient de nuances entre le bien
et le mal, mais dans un sens je trouve que ça sert l'histoire. Il existe une suite qui s'appelle Un monde sans fin, je ne me suis pas encore plongée dedans mais il fait partie du haut de ma pile de
livres à lire !

Walpurgis 13/12/2012 19:19



Oui j'ai l'impression que ce manichéisme est voulu par l'auteur. J'ai aussi Un Monde sans fin dans ma PAL que j'avais récupéré dans le local à poubelles de mon immeuble et en bon état (limite un
miracle !)



les-lectures-de-didinebzh29 13/12/2012 16:15

Je vois que ce livre t'a plu autant qu'à moi.
Si tu souhaite replonger dans le meme genre avec le meme auteur, je te conseille "un monde sans fin" qui se passe 200 ans après "les pilliers de la terre"

Walpurgis 13/12/2012 19:20



Je vois qu'on me recommande chaudement Un Monde sans fin ! Je tenterais l'aventure l'année prochaine !



Arieste 13/12/2012 15:34

j'ai vu les téléfilms ça m'a donné envie de le lire :)

Walpurgis 13/12/2012 19:20



Justement j'attendais de finir le roman pour regarder la série !



Entre Les Pages 13/12/2012 15:33

Gros coup de coeur pour ce roman! La série est géniale aussi!Il faudra que je lise Un monde sans fin qui se passe bien des années après avec les descendants de ces personnages.

Walpurgis 13/12/2012 19:21



Toi aussi tu as aimé alors ^^ Moi aussi, je veux lire la suite mais je vais lire autre chose entre deux.