Les Fey, tome 1 : l'invasion de Kristine Kathryn Rusch

Publié le par Walpurgis

517DG0TCR5L SS500Saga fantasy

Format poche

Traducteur : Jean-Pierre Pugi

Edition : Pocket

Collection : Pocket Science-Fiction

Date de parution : 2001

Nombre de pages : 413 pages

 

Les Fey, peuple conquérant et guerrier, décident d’envahir l’île Bleue. Rugar, fils du Roi Noir, mène l’expédition en compagnie de sa fille Gemme. Dans ses visions, Rugar a vu sa fille régner sur cette île. Les insulaires, quant à eux, ne sont pas des guerriers et ne connaissent pas la magie. Rugar pense conquérir l’île rapidement mais le peuple du roi Alexandre et de son fils Nicolas va lui poser plus de problèmes que prévu.

 

En 2010, j'ai lu ce livre et je n'avais pas trop aimé malgré l'originalité qui en émergeait. Il y a peu, l'envie de le relire m'a titillé. Avec le recul, je me disais que j'avais peut-être mal jugé ce tome des Fey. Ma chronique de l'époque me paraissait bien mauvaise dans sa présentation et bien faible de par ses arguments alors voici mon nouvel avis...

Les Fey ont conquis une grande partie du monde. Rugar va, contre l'avis de son père le Roi Noir, décider d'envahir l'Ile Bleue, un territoire pacifique et plein de richesses. L'invasion est prévue en un après-midi. Parmi ses guerriers, Rugar a emmené sa fille Gemme. Mais pourquoi s'est-il lancé dans cette guerre ? Car comme certains Fey dits "supérieurs", Rugar a des visions et il a vu Gemme avec un enfant sur l'Ile Bleue. Gemme, quant à elle, a d'autres visions nettement moins réjouissantes qu'elle cache à tous. Et le pire ne fait que commencer...

 Résultat, j'ai été complètement happée par l'histoire. On sent tout de suite que rien ne se passera comme prévu et pourtant, il y a de quoi s'étonner. Les Fey sont un peuple puissant voire invincible. Entre les visionnaires, les métamorphes, les mages, les guerriers... Chaque classe a un rôle bien défini pour parer à toute éventualité et pouvoir envahir des territoires à leur guise. 

A contrario, les habitants de l'Ile Bleue sont très banals, peuple pacifique qui ne connaît pas la magie, ils vivent essentiellement de commerce et de leurs propres richesses. Le roi Alexandre est un souverain tranquille qui a du mal à admettre que son fils Nicolas aime l'escrime. Les religieux de l'île vivent sereinement sous l'autorité du Rocaan. Bref, l'antagonisme est flagrant entre les deux peuples.

On comprend alors la confiance des Fey surtout qu'ils sont des guerriers cruels et sanguinaires. Leur originalité réside dans la hiérarchie stricte où chacun a un rôle à jouer, provoquant même des conflits internes. Alors forcément, ils massacrent le peuple de l'Ile Bleue jusqu'à l'évènement...

Le récit tourne surtout autour de deux protagonistes : Nicolas, le fils du roi de l'Ile Bleue, et Gemme, la fille de Rugar. On les suit dans leurs réflexions durant ce conflit et on se doute que la guerre va se cristalliser autour d'eux.

Quant à l'histoire, elle est très rythmée et réserve quelques bonnes surprises. Les batailles ne sont pas épiques mais ressemblent plus à de la guérilla urbaine sur fond de magie. Je me suis passionnée pour les stratégies des Fey, les détestant dans leur sentiment de supériorité. Je reste plus mitigée sur le peuple du roi Alexandre, moins fascinant à suivre.

Je suivrai avec plaisir la suite des aventures pour voir comment les Fey vont réagir.

 

 


 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article