Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 5 : Les Cours du Chaos de Roger Zelazny

Publié le par Walpurgis

Fantasy51083SN5RJL__SS500_.jpg

Format poche

Traducteur : Bruno Martin

Edition : Denoël

Collection : Présence du futur

Date de parution : 1980

Nombre de pages : 189 pages

 

Oberon, de retour en Ambre, décide d’attaquer les cours du Chaos. Corwin assiste à la scène qu’il a vu à Tyr-Na Nog’th. Il constate que Dara est venue rejoindre les forces d’Ambre. Il apprend qu’il est devenu père d’un fils, Merlin. Fils qu’il a aperçu lors d’un voyage précédent dans les cours du Chaos.

 

Dernier tome du Cycle de Corwin, Les Cours du chaos nous donne la conclusion du combat des Princes d’Ambre pour faire survivre leur monde. Très enthousiaste sur le précédent tome, je n’ai donc pas trop attendu pour lire la suite.

La pléthore de personnages est toujours présente et viennent se rajouter Dara, Martin et Merlin, les descendants des Princes d’Ambre. J’étais intéressée de rencontrer Merlin, qui sera le héros du prochain cycle. On ne le voit pas assez pour se faire une opinion sur lui donc je le découvrirai mieux plus tard. Corwin, guidé par son père Oberon, va voyager à travers les ombres afin d’aider sa fratrie contre le Chaos.

Malgré la lourdeur du voyage des ombres (c’est vraiment le point que je n’aime pas trop) le récit se déroule bien et se lit facilement. Heureusement, Corwin fait des rencontres pendant ce voyage dont des gnomes irlandais plutôt agressifs. Il est aussi accompagné d’un corbeau, Hugi, avec qui il débat philosophie. Bref, des situations cocasses parois déconcertantes mais qui rafraîchissent le récit.

La fin de l’histoire révèle des surprises dont certains moments un peu tristes mais j’ai beaucoup aimé la conclusion et j’ai hâte de lire le prochain cycle.

Comme nous sommes arrivés à la fin du cycle de Corwin, je vais faire mon échelle de goût des cinq tomes qui le composent.

 

Les Neuf Princes d’Ambre : Un livre déconcertant de par son originalité mais qui mérite d’être lu.

Les Fusils d’Avalon : un excellent tome avec de multiples mystères et rebondissements.

Le Signe de la Licorne : quelques descriptions en trop mais un récit entraînant.

La Main d’Oberon : le meilleur tome de la série pour moi avec un rythme effréné et de grosses révélations.

Les Cours du Chaos : des descriptions un peu lourdes mais une conclusion réussie !

 

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article