Le Seigneur des anneaux : les Deux tours de J.R.R. Tolkien

Publié le par Walpurgis

Livre de fantasy du XXème siècle 51V1VF40M7L__SS500_.jpg

 

Format : poche

Traducteur : François Ledoux

Illustrateur : J.R.R. Tolkien

Edition : Pocket

Collection : Science-fiction

Date de parution : 1991

Première parution : 1954

Nombre de pages : 478 pages

ISBN : 2266107992

Prix : 6,50 euros

 

 

Merry et Pippin sont enlevés par des Orques, en voulant les sauver Boromir y laisse la vie. Aragorn, Legolas et Gimli, retardés, partent à la recherche des Orques qui les ont enlevé. Quant à Frodon et Sam, ils décident de continuer seuls le voyage jusqu’au Mordor malgré la présence de plus en plus menaçante de Gollum.

 

Après un premier tome qui mettait en place l’histoire, Tolkien nous plonge au cœur de l’action dans les différentes phases du récit. Cette fois-ci, les différents membres de la Communauté sont scindés en plusieurs groupes et à chacun va leur arriver plusieurs évènements. Tolkien a le génie de garder le suspense sur ce que font les autres groupes lorsqu’on en suit un en particulier. De plus, l’action est omniprésente au sein de ce second tome, aucune minute de répit pour le lecteur qui est happé par l’histoire et là encore, je ne voulais pas lâcher le livre.

On suit donc les aventures de Merry et Pippin d’un côté, d’Aragorn, Legolas et Gimli de l’autre, et enfin de Frodon, Sam et Gollum. Comme je l’ai dit précédemment, lorsqu’on lit l’histoire sur un groupe, on ne sait pas ce que font les autres au même moment. De ce fait, on ne s’ennuie jamais car de nouvelles choses arrivent sans cesse à nos héros. Et ce que j’ai apprécié est donc la mise en avant de chacun des personnages. Merry et Pippin se révèlent plus courageux et audacieux qu’on ne pourrait le penser.

Ce tome est aussi celui des découvertes puisque de nombreux personnages apparaissent : Théoden, Eomer, Eowyn, les Ents et bien sûr le « schizo» Gollum. Personnellement, les Ents m’ont beaucoup plu (surtout que leur histoire est très développée a contrario du film) ainsi que Gollum au caractère très changeant et qui est très inquiétant. Je me suis rendu compte que le livre explorait profondément chaque personnage (du moins pour ceux qui occupent le devant de la scène).

On participe aussi aux premières vraies batailles de l’histoire avec la bataille du gouffre de Helm et de l’attaque de l’Isengard par les Ents (qui est 100 fois mieux que la version du film).

Les Deux Tours est donc un pur moment de bonheur ! Je ne regrette vraiment pas de mettre lancer dans la lecture de ce chef d’œuvre. Ici, les descriptions sont plus rapides et laissent la place à l’action et à la psychologie des personnages. Je me répète mais c’est vraiment à lire !!!

 

Adaptation cinématographique :

 

2002 : Le Seigneur des Anneaux : les Deux tours de Peter Jackson

 

Walpurgis

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Frankie 30/01/2013 09:42

Alors c'est marrant, j'ai trouvé que la bataille d'Isengard était moins bien dans le livre que dans le film (et pareil pour celle du Gouffre d'Helm. Mais j'ai beaucoup aimé ce livre dans l'ensemble
et c'est vrai qu'il est un chouya plus rapide que le premier tome.

Walpurgis 30/01/2013 18:36



Oui on est plus dans l'action ! Quel plaisir ! Le 3e tome est très bien avec une fin très sympa et différente du film ^^