Le Secret de Ji, tome 3 : L'Ombre des Anciens de Pierre Grimbert

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy YY160.jpg

 

 

Format poche

Edition : France Loisirs

Date de parution : 1999

Première date de parution : 1997

ISBN : 274419400X

Nombre de pages : 352 pages

Prix : 3 euros (en occasion)

 

 

Grigan sérieusement blessé, ses amis cherchent un guérisseur romin pour les aider. Après les révélations d’Usul, les héritiers décident d’aller chercher des ouvrages dans la Tour Profonde, réputée hantée.

 

Après un final du deuxième tome plus qu’alléchant, j’ai décidé de poursuivre l’aventure rapidement en me jetant sur le troisième tome L’Ombre des Anciens. Nos héritiers se retrouvent avec plusieurs pistes et quelques révélations même si Yann en garde quelques-unes pour lui notamment sur son ami Grigan. Quant à celui-ci blessé par les terribles rats, ils semblent en mauvaise posture…

Toutefois, Pierre Grimbert arrive à nous surprendre et a gardé un rythme d’enfer et des révélations toujours plus intéressantes sur la suite de l’aventure. Ce tome 3 est sûrement le meilleur de ce début de série et mon petit esprit ne cessait de faire des hypothèses sur le secret de Ji. De plus, l’aventure devient plus palpitante entre tour hantée aux fantômes particuliers et la cité sacrée d’Ith, religieusement tolérante. On en apprend plus sur l’ancêtre de Lana, le fameux Maz Achem qui a laissé un journal avec des révélations sur les liens des hommes avec le divin et sur ce qui s’est passé sur l’île de Ji des siècles plus tôt. L’ennemi rôde autour des héros mais pas assez puissant pour les attaquer, là encore la complexité est de mise entre le « méchant » Saat L’Econome et Sombre, dont le statut semble flou et va se révéler surprenant. La fin du récit est tout aussi palpitante avec la venue d’un personnage plus que mystérieux. J’avoue le tome 4 ne restera pas longtemps dans ma PAL. La saga me semblait pâlichonne au départ, ce n’est plus le cas désormais !

Les personnages s’étoffent surtout le jeune Yann qui a bien évolué et qui cache un pouvoir sans doute puissant. Ses compagnons évoluent mais sont plus secondaires par rapport à lui, un petit bémol car je préfère quand tous les personnages sont bien étoffés. Le groupe fonctionne tout de même à merveille et on s’attache véritablement à nos héros. Les ennemis sont plus mis en avant dans ce tome car premièrement leurs identités sont enfin connues mais aussi leurs ambitions.

Au final, je dis qu’il faut persévérer, cette saga s’apprécie sur la longueur !

 

Walpurgis

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article