Le Secret de Ji, tome 1 : Six Héritiers de Pierre Grimbert

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy

Format poche

Edition : France Loisirs

Date de parution : 1997

Nombre de pages : 400 pages

 

Il y a plus d'un siècle, un homme étrange, Nol, visita tous les rois du monde connu. Personne ne sut jamais pourquoi mais il emmena avec lui les Sages désignés par les monarques pour un voyage mystérieux vers l'île de Ji. Ce qu'ils firent et qu'ils virent là-bas, sur cette île déserte et désolée, nul ne le sait. Les survivants emportèrent leur secret dans la tombe...
Pourtant, aujourd'hui, le passé rattrape les descendants des Sages, assassinés l'un après l'autre. Ceux qui échappent au massacre se mettent en route pour Ji. Car là-bas se trouve la réponse...

 

Encore une relecture pour moi et cette fois je m'attaque à une tétralogie lue il y a neuf ans désormais. J'en avais gardé bonne impression et j'avais hâte de m'y replonger avec un regard neuf.

Le monde esquissé par Pierre Grimbert est vaste mais peu utilisé. Une carte nous permet de nous guider. L'auteur s'est concentré sur l'histoire des six héritiers qui ont donné le titre au premier tome de la saga. 

Le roman est scindé en trois parties. Une première qui fait office de prologue et de deux livres. Le récit commence par la voix d'un des personnages principaux qui se nomme Léti. C'est une jeune fille de 15 ans, héritière d'une lignée du Matriarcat de Kaul. Léti a une particularité, sa famille est détentrice d'un secret qu'elle partage avec d'autres familles d'autres royaumes. Un pacte auquel ils ont tous obéi sur un secret lié à l'île de Ji guidé par un homme étrange appelé Nol. Un pacte vieux de plus d'un siècle et qui perdure par les réunions des héritiers. Entre les explications de Léti, le lecteur lit des histoires d'assassinats. Une menace semble peser sur ces fameux héritiers alors que 30 jours les séparent de la prochaine réunion. Les deux autres parties sont consacrées à la fuite de certains héritiers bien qu'un des personnages disparaisse rapidement de l'action sans doute pour mieux revenir dans les prochains tomes.

Dans le premier livre, le lecteur va surtout suivre le parcours de quatre personnes : Léti, sa tante Corenn, Grigan un autre héritier et Yan, le promis de Léti. Dans leur fuite, ils traverseront nombre d'épreuves mené par Grigan, guerrier expérimenté. On se focalise sur les relations difficiles qui règnent dans le groupe où les plus vieux se heurtent à la naïveté, l'ignorance et les caprices des plus jeunes. Il ne faut pas oublier que Yan et Léti sont des adolescents et sur ce point ils sont assez typiques des comportements insupportables qu'on leur donne. Mais peu à peu les adolescents se muent en personnes plus adultes et surtout gagnent l'expérience du monde. L'histoire se révèle être un parcours initiatique pour eux. Mais le personnage de Léti est assez agaçant et m'a même dérangé parfois tant je l'ai trouvé désagréable. 

Dans le second livre, d'autres héritiers rejoignent le groupe. C'est le moment des révélations et des expériences qui touchent au secret de Ji. Toutefois l'action n'est pas oubliée et les tueurs se font plus dangereux que jamais pour les héros de l'aventure. Le texte est bien équilibré et on tourne les pages avec plaisir pressé d'en savoir plus sur ce fameux secret. Si quelques révélations nous sont données, tout est fait pour que notre curiosité ne soit pas satisfaite et qu'on ait envie de lire la suite pour en apprendre plus. 

Au final, le roman se révèle très prenant et les plus de 300 pages se tournent très vite. Les personnages sont attachants, leur aventure intéressante et on a envie d'en savoir plus sur ce secret de Ji. Un premier tome accessible qui conviendra aussi bien au néophyte qu'au lecteur de fantasy.

 

Chronique du 26/04/2011 

Nouvelle saga qui commence pour moi et vu la teneur du résumé, j’avais hâte de commencer ce cycle du Secret de Ji. Ce premier tome (sur quatre) s’intitule Six Héritiers, un titre qui prend toute sa signification au cours de l’histoire. Le livre s’ouvre sur les écrits ou dires de Léti qui raconte la légende sur le Secret de Ji. Ce début est très prenant et met l’eau à la bouche. Léti est en fait un personnage central de notre histoire puisqu’elle est une des descendantes de Ji (ne vous inquiétez pas, je n’ai pas spoilé, elle le dit très vite au début). Jeune fille indépendante, elle vit dans le Matriarcat de Kaul où elle est très proche de son ami Yan, très amoureux d’elle. Yan, lui, n’est qu’un simple pêcheur mais son amour pour Léti va le conduire très vite à la suivre dans une fuite. En effet, la tante de Léti, Dame Corenn, au courant des assassinats, va emmener Léti pour fuir les tueurs. Yan les suivra et fera la rencontre d’un ami austère des deux femmes, Maître Grigan. C’est donc ce petit groupe qu’on suivra majoritairement au cours de l’histoire. Les relations entre les personnages donnent lieu à des moments d’humour très plaisants.

Le récit ne traîne pas en longueur et c’est très agréable, dès la fin du premier tome, on apprend de belles révélations. Le rythme est entraînant et il y a une bonne dose d’action. On en apprend aussi beaucoup sur les protagonistes et sur leurs liens. Pierre Grimbert nous amène à quelque chose de bien construit et de profond, il y a de l’épaisseur dans cette saga et je pense donc que les tomes suivants vont être intéressants. Je vous retrouve donc prochainement pour la suite !

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ptitelfe 07/01/2015 22:21

Je viens de l'attaquer, j'espère qu'il me plaira comme pour toi :)

Walpurgis 07/01/2015 22:30

J'ai profité de ton com' pour relire ma chronique et vu qu'elle date de 2011, le style m'a fait un effet un peu bizarre ! lol
Je garde un bon souvenir de cette saga en tout cas, j'espère qu'elle te plaira. Les secrets étaient très intéressants à découvrir.

Ptitetrolle 26/04/2011 21:12


Je garde un très bon souvenir de cette saga ! Par contre je n'ai pas lu la suite, qui à ce qui paraît est très bien aussi !


Walpurgis 27/04/2011 10:26



Oui j'ai vu qu'il y avait les Enfants de Ji et les Gardiens de Ji aussi ^^


Merci pour ton passage !