Le Papillon des étoiles de Bernard Werber

Publié le par Walpurgis

Livre de science-fiction51muoAL6N9L__SS500_.jpg

 

 

Format poche

Edition : Le Livre de poche

Date de parution : 2006

ISBN : 2253123729

Nombre de pages : 343 pages

Prix : 6,50 euros

 

"Le dernier espoir c'est la fuite."

 

 

Yves Kramer est ingénieur en aérospatial. Elisabeth Malory est une navigatrice de renom. Yves renverse Elisabeth et leurs vies sont détruites. Yves fait une dépression, Elisabeth devient handicapée et alcoolique. Dégoûté de l’humanité, Yves se souvient d’un projet de son père, construire un vaisseau dont le carburant serait la lumière. Le projet est refusé par les instances officielles mais un milliardaire Gabriel Mac Namarra s’y intéresse et bientôt une aventure extraordinaire va commencer.

 

 

Bien sympathique est ce roman qui nous transporte dans l’espace afin de sauver l’humanité. Des questionnements sur l’écologie, la société des hommes et leurs instincts prennent une place prépondérante dans ce récit. Cet aspect m’a fait replonger avec un certain plaisir dans mes anciennes études de socio-anthropologie. Via les personnages qui se succèdent, on voit bien que l’Homme fait souvent les mêmes erreurs malgré les leçons du passé et que ses instincts sauvages prennent souvent le dessus. La fin est assez incroyable, j’ai beaucoup aimé ce dernier point et tout lecteur fera vite le lien.

Bernard Werber a un véritable don pour vulgariser la science et j’ai beaucoup appris par cette lecture sans que cela m’ait semblé rébarbatif. Surtout que l’espace est quelque chose de fascinant, d’attirant et d’effrayant à la fois.

Les personnages principaux : Gabriel, Yves et Elisabeth sont sympathiques avec des personnalités différentes. Leur histoire personnelle explique pas mal d’idées qu’ils vont avoir durant l’aventure. Pourtant, je ne dirais pas que c’est le point fort de l’histoire. Le voyage est beaucoup plus intéressant même si suivre différentes générations n’est pas toujours amusant mais Werber a eu la bonne idée de résumer les dernières générations.

Un roman SF sympathique mais pas génial. C’est un très bon moment et cela me pousse à découvrir les premières œuvres de cet auteur, souvent largement préférées des lecteurs.

 

Walpurgis

Publié dans SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aymeline 11/09/2011 14:51


J'ai lu beaucoup de livres de cet auteur mais pas celui-ci, il faudra que je le lise. C'est vrai qu'il vulgarise bien la science et on apprend beaucoup dans ses romans. Je te recommande la trilogie
des fourmis :)


Walpurgis 11/09/2011 20:35



Oui, il est très fort pour m'intéresser à la science alors que j'y suis assez hermétique.


Pour les Fourmis, il va falloir m'y mettre !



SophieLJ 11/09/2011 12:41


Ma lecture de ce roman remonte à quelques années maintenant mais c'est un assez bon souvenir même si c'est loin d'être mon Werber préféré. Je te conseille les Thanatonautes.


Walpurgis 11/09/2011 20:36



Je note pour les Thanatonautes aussi alors ! Du Werber en lecture à prévoir !!!