Le Monde de Narnia, tome 5 : l'Odyssée du Passeur d'Aurore de C.S. Lewis

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy du XXème siècle  51yn4vhtqlL SS500

 

Grand format

Traducteur : Philippe Morgaut

Illustrateur : Pauline Baynes

Edition : Gallimard

Collection : Jeunesse

Date de parution : 2002

Première date de parution : 1952

ISBN : 2070696611

Nombre de pages : 134 pages (pour ce tome)

Prix : 23 euros (l’intégrale)

 

Lucy et Edmund partent en vacances chez leur cousin Eustache. Ils se détestent mutuellement et Edmund et Lucy préfèrent passer leur temps devant le tableau d’un bateau dans une chambre à se raconter des souvenirs de Narnia. Alors qu’ils se remémorent ces souvenirs dorés, Eustache les surprend et commence à les embêter. C’est alors qu’ils se font, tous les trois, aspirés par le tableau et se retrouvent sur le Passeur d’Aurore où ils voient Caspian.

 

Cinquième tome de Narnia, sorti récemment au cinéma (je n’ai pas vu le film), L’Odyssées du Passeur d’Aurore est un concentré de légendes marines mais aussi de l’Odyssée d’Ulysse. En effet, Caspian part à la recherche de sept amis de son père envoyés vers l’est par son oncle. L’aventure se passe donc essentiellement sur le bateau et pendant leurs escales. L’intérêt de ce récit réside aussi sur la présence d’un nouveau personnage : Eustache, le cousin détestable de Lucy et Edmund. Jaloux, suffisant et égoïste, il va apprendre une bonne leçon avec l’histoire d’un dragon, je ne vous en dis pas plus ! Des précédents personnages, on retrouve donc Lucy et Edmund tandis que Peter et Susan, trop âgés, ne peuvent revenir à Narnia, puis aussi Caspian et la petite souris Ripitchip. On croise aussi Aslan mais très rarement dans ce tome.

Chaque escale est donc une aventure différente et aussi une réponse sur ce que sont devenus les sept explorateurs disparus. L’histoire est sympathique mais surtout j’ai beaucoup aimé les descriptions dans ce tome, elles m’ont conquise par leur fraîcheur et leur beauté. Par contre, il est vrai que j’ai trouvé les aventures classiques sans trop d’originalité. Une jolie aventure mais sans plus.

 

Œuvre liée : L’Odyssée du Passeur d’Aurore de Michael Apted (2010).

 

 

Walpurgis

 

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frankie 30/09/2011 12:56


Je me suis beaucoup ennuyée à lire cette Odyssée-là, c'est vrai qu'il y a de beaux passages mais c'est toujours aussi superficiel, emballé en deux temps 3 mouvements et la fin est vraiment trop
chrétienne à mon goût.


Walpurgis 30/09/2011 19:14



J'espère que t vas tenir jusqu'au dernier tome !!!



Luna 14/03/2011 17:06


faut que je le lise, ça fait des années que je dis ça, mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'ouvrir ce livre (qui traine depuis le début au pied de mon lit)...
Merci d'être passé !


Walpurgis 14/03/2011 22:54



Et bien c'est un incontournable de la fantasy jeunesse mais en même temps les tomes sont inégaux.



Melle Bulle 14/03/2011 14:08


Des amis ont lu les livres et vu les films et m'ont dit que pour une fois ils avaient largement préféré le film qui les avait fait plus rêver que le livre qui manquerait de magie... Je pense me
faire assez rapidement moi-même mon opinion...


Walpurgis 14/03/2011 14:18



Hélas, je n'ai vu que le 1er film qui était très réussi mais j'ai beaucoup aimé le livre aussi. Après, je ne peux donc comparer. Mais d'après ce que j'ai entendu pour ce tome 5, le film serait
bien meilleur !