Le Messie de Dune de Frank Herbert

Publié le par Walpurgis

Livre de science-fiction51S282B4FDL__SS500_.jpg

 

 

Format poche

Traducteur : Michel Demuth

Edition : Pocket

Collection : Science-Fiction

Date de parution : 1980

Première date de parution : 1965

ISBN : 2266027255

Nombre de pages : 316 pages

 

 

Paul Atréides a triomphé de ses ennemis et est devenu l’Empereur. Douze années se sont écoulées et son pouvoir est contesté dans l’ombre. Un complot se prépare pour le conduire à sa perte mais Muad’Dib, prescient, le sait. Il devra choisir son destin entre différentes voies, toutes tortueuses.

 

 

Si Dune est le triomphe de Paul (Muad’Dib), le Messie de Dune fait office de chant du cygne pour lui. Après la victoire et douze années de règne, l’Empereur, que Paul est devenu, est tiraillé de doutes. Il connaît le complot qui se trame contre lui mais il a vu aussi que son destin le mène vers des solutions difficiles.

Ce roman nous fait donc pénétrer dans les pensées de Paul, ses doutes et ses questionnements sur la voie à choisir. Son amour pour Chani est fort mais aucun héritier ne pointe le bout de son nez. Son épouse officielle, la princesse Irulan, complote contre lui en compagnie de la Guilde, de la Bene Gesserit et de la Bene Tleilax. Ces différents groupes souhaitent que Paul abandonne son trône afin de prendre le contrôle sur l’Epice. Les Fremen, les fiers guerriers du désert ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils étaient. Après un jihad violent, ils se sont établis dans les villes voyant leur rêve d’écologie se réaliser,  pourtant, une certaine amertume est palpable parmi leurs rangs.

Conscient que sa fin est proche, Paul essaie de contrer le complot avec sa sœur Alia et le fidèle Stilgar. Jusqu’à ce qu’apparaisse un troublant personnage : son ancien maître d’armes, Duncan Idaho, ressuscité. Mais ce dernier n’est qu’un cadeau empoisonné des ennemis de Paul. Mais le destin possède plusieurs voies et des imprévisibilités sont toujours possibles.

Ce dernier point est la force de ce roman, accompagné d’une réflexion enrichissante sur l’après-victoire et la gestion d’un pouvoir qui dépasse la personne concernée. Les intrigues sont habilement distillées et la prescience que possèdent Alia et Paul ne plombent pas l’histoire car ils ne voient qu’une partie de la vérité ou du destin. Le personnage de Paul m’a plus plu dans ce tome grâce à son humanité malgré un statut de dieu-vivant. Son esprit est assailli de doutes et vous repérerez quelques allusions à notre Histoire.

Je suis très satisfaite du personnage de Duncan Idaho, qui est très charismatique et intéressant. Beaucoup plus que la plupart des autres personnages qui, finalement, ont une importance moindre mise à part Paul évidemment.

Je regrette seulement le manque d’action qui se fait cruellement sentir. Je me suis pas mal ennuyée surtout au début de la lecture, l’arrivée de Duncan Idaho a rehaussé mon intérêt pour l’histoire et son déroulement. Et j’ai eu un gros coup de cœur pour la fin du roman, une fin très belle et touchante. Et les annexes à la fin du livre sont très intéressantes, je les ai beaucoup apprécié. Je lirai donc la suite prochainement !

 

Walpurgis

 

 

 

Publié dans SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MilesTEG 05/09/2012 18:04

C'est clair que la fin est magnifique !
Triste... J'ai quelques larmes qui sont venues... Et même maintenant (oui je suis aller relire les dernières pages pour être sur de parler de la bonne chose), ca prend encore à la gorge... J'ai
tellement été pris dans l'histoire...

Walpurgis 05/09/2012 20:38



Oi c'est vraiment bouleversant et touchant d'autant plus qu'il le "sait". Pfiou ! Un grand moment ! Ca pourrait être super sur grand écran !



MilesTEG 05/09/2012 12:51

C'est le tome que j'ai le plus eu du mal à lire...
Il a fallu que je m'y prenne en deux fois...
La 1ère fois, j'ai pas pu le finir, je sais pas pourquoi, j'étais trop jeune à l'époque (~15 ans)... Il a fallu que le laisse sur la table de nuit une bonne grosse année, pour lire autre chose.
Puis je l'ai repris du début, et je l'ai lu d'une traite.
Il marque aussi un tournant dans l'histoire de Paul.
On le voit en effet passer du statut de Héros, au statut de messie, qui n'a rien d'envieur...

Walpurgis 05/09/2012 17:17



Une grosse partie du roman manque d'action malheureusement, ce qui se peut se révéler un peu décourageant mais ce livre a une certaine beauté surtout cette fin, sublime...