Le Cycle d'Avalon, tome 2 : les Brumes d'Avalon de Marion Zimmer Bradley

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy79567_5104333.jpg

 

 

Grand format

Traducteur : Brigitte Chabrol

Edition : France Loisirs

Date de parution : 1987

Première date de parution : 1982

ISBN : 2724235525

Nombre de pages : 412 pages

 

Lu dans le cadre du challengelivraddict2011moyen

 

 

Alors que Guenièvre a enfin vécu une nuit d’amour avec Lancelot et ce, avec le consentement d’Arthur. Elle s’enferme dans la foi se sentant coupable et entraîne Arthur dans la chrétienté. Le couple désespère d’avoir un enfant. Arthur ignore toujours qu’il est le père d’un fils, Gwydion, enfanté par sa sœur Morgane. Les gens d’Avalon agacés par la nouvelle foi d’Arthur veulent le déchoir de son trône.

 

 

Emballée par le premier tome Les Dames du lac, j’ai décidé rapidement de lire la suite Les Brumes d’Avalon. Morgane est toujours le personnage central de ce volume. Déchirée par le fait d’avoir eu un enfant de son frère et son abandon d’Avalon, Morgane se sent perdue. Guenièvre, persuadée que Morgane est maléfique, veut l’éloigner d’Avalon en lui faisant épouser un des vassaux d’Arthur. Et c’est avec compassion que j’ai suivi Morgane et son dilemme entre sa loyauté envers Arthur et celle d’Avalon. Morgane est vraiment un personnage attachant tellement elle est humaine malgré son ascendance magique. A contrario, je déteste toujours autant la bigote de Guenièvre, abrutie par sa foi comme ce n’est pas permis. On se demande réellement qui est la plus maléfique ? On retrouve un peu plus au premier plan Morgause, mère adoptive de Gwydion, toujours aussi ambitieuse.

Les années ont passé et on Marion Zimmer Bradley l’a très bien transcrit à travers les yeux de Morgane. Une nouvelle génération arrive pour étoffer la Table Ronde d’Arthur. Gwydion va devenir un personnage masculin assez important dans ce tome car petit à petit son existence est révélée jusqu’à éclater au grand jour.

Le roman devient donc le champ de bataille entre la religion chrétienne et celle d’Avalon. De magnifiques moments sont décrits comme le passage où Morgane devient l’équivalent de la Vierge Marie et qui montre comment le Graal devient la quête des chevaliers d’Arthur, le début de la fin pour le roi.

J’ai vraiment aimé l’appropriation du mythe par l’auteur, c’est original et bien pensé. Elle a réussi à creuser le sujet sur fond de religion et de politique tout en gardant la poésie du mythe arthurien grâce à la beauté de ses personnages. Une très grande réussite !

 

Walpurgis

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Luna 04/04/2012 08:28

Salut,
comme toi j'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur exploite la légende dans ce tome : je n'aurais jamais pensé à cette "guerre de religion". C'est assez original et bien pensé. Bref, j'aime :)

Walpurgis 04/04/2012 10:34



Oui Marion Zimmer Bradley a traité le sujet avec originalité tout en gardant une touche de réalisme, réussi ^^



nanet 22/08/2011 18:36


J'ai ce second tome chez moi et je le lirai surement d'ici la fin de l'année, ayant bcp apprécié le premier... Je voudrais avancer dans les challenges en cours, avant !

Je pensais bien que la "guerre" entre Avalon et le christianisme y trouverait son apogée.
Biz


Walpurgis 23/08/2011 21:04



Bonne chance pour tes challenges !  Ce second tomes est génial, j'attendrai ton avis !!!



L'Irrégulière 22/08/2011 10:42


Je le relis assez régulièrement, j'aime énormément ce que MZB a fait de la légende arthurienne !


Walpurgis 22/08/2011 12:39



Une vision personnelle et passionnante, que demander de plus ?



Aymeline 21/08/2011 14:51


Tu me donnerais envie de le relire avec un tel billet, je me rappelle moi aussi avoir détesté Guenièvre !


Walpurgis 21/08/2011 17:53



Guenièvre est exactement le genre d'héroïne que j'exècre !



pom' 21/08/2011 14:30


j'ai été déçu par le 3° tome après la lecture de ces deux premiers qui sont en effet,très bien


Walpurgis 21/08/2011 17:53



Beaucoup de personnes m'ont dit la même chose. En plus, si j'ai bien compris les histoires se passent avant ces deux tomes.