Lady Doll, tome 2 : une maison de poupée de Vessella et Penco Sechi

Publié le par Walpurgis

Auteur : Daniele Vessella CVT_Lady-Doll-Tome-2--Une-maison-de-poupee_2177.jpeg

Illustrateur : Beatrice Penco Sechi

Traducteur : Chantal Paluszek

Editeur : Soleil

Collection : Blackberry

Date de parution : 2013

ISBN : 9782302022775

Nombre de pages : 48 pages

Prix : 13,95 euros

 

 

Gaja est devenue adulte. Sa malformation fait fuir tous les prétendants alors que son travail sur les poupées impressionne. Accompagnée de sa fidèle poupée, elle survit dans ce monde impitoyable où son propre père est un danger.

 

 

Trois ans auront été nécessaires avant de connaître le fin de mot de l'histoire de Gaja. Les années ont passé et Gaja est devenue une belle jeune femme et cache sa malformation avec des voilettes spéciales. Ses prétendants fuient lorsqu'ils découvrent le pot aux roses et elle se désespère d'un amour sincère. Réfugiée dans son monde et sa mélancolie, elle donne tout son amour à ses jolies poupées.

Mais un peintre, Sébastien, tombe amoureux d'elle et cette fois peut-être, tout sera différent...

Je n'en dirais pas plus car c'est déjà bien assez ! L'histoire est prenante et la fin surprenante. Tout baigne dans une atmosphère de tristesse appuyée par une Gaja, souvent déçue.

Les dessins sont superbes et les couleurs splendides mais elles restent très froides sûrement dues à l'atmosphère de la BD. J'ai encore été conquise par la beauté des détails et cette ambiance baroque et colorée.
Cetome est beaucoup plus sombre que le premier et m'a pas mal déstabilisé mais j'ai tout de même beaucoup aimé mais n'a pas généré le coup de coeur auquel j'aurai pu m'attendre. La fin comme dit plus haut est surprenante mais elle m'a bien plu. Je vous laisse découvir !

 

 

Walpurgis

Publié dans BD

Commenter cet article