La Vie de Sigmar de Matt Ralphs

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasy 51kEdv2ZmnL__SS500_.jpg

 

 

Format : missel

Traducteur : Nathalie Huet

Illustrateurs : Lee Carter, Wayne England, Darius Hinks, Stu Jennett, Ian Peterson

Edition : Bibliothèque Interdite

Date de parution : 2009

Première date de parution : 2005

ISBN : 2915989869

Nombre de pages : 95 pages

Prix : 19,90 euros

 

Sigmar, le fils du roi Bjorn, est né au cœur d’une bataille d’orques sous la protection d’une comète à deux queues. Sa vie se révèle exceptionnelle tout comme les circonstances de sa naissance.

 

Je n’étais pas très pressée de lire ce petit ouvrage puisque le roman Sigmar Heldenhammer (chroniqué ici) ne m’avait pas beaucoup plu. Et bien parfois, on a de bonnes surprises et sans crier à l’ouvrage exceptionnel, ce petit livre atypique est très appréciable.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’objet en lui-même. Le livre est en format missel (petit livre de liturgie) et le récit se présente comme un livre d’histoire, le tout accompagné de petits dessins et de gravures. Le papier est épais et de bonne qualité et l’écriture jolie, d’inspiration ancienne. Seul petit bémol : chaque gravure possède son explication en fin d’ouvrage mais sur un chapitre : Sigmar et le roi Barbe de Fer, toutes les définitions ne correspondent pas aux dessins. C’est vraiment dommage de constater ce genre d’erreur connaissant le prix de ce petit livre.

L’histoire reprend la vie de Sigmar dans son intégralité : de sa naissance à sa mort. Pour les romans, cela correspondra à la trilogie. Certains faits ne se passent pas de la même façon dans le roman que j’ai lu ni dans le même ordre chronologique. J’ai vraiment préféré ce récit, moins descriptif, moins détaillé bref qui a occulté tout ce que je détestais dans le roman. Ce livre va à l’essentiel tout comme un manuel d’histoire. Sigmar né dans des circonstances exceptionnelles : pendant un évènement astronomique et au cœur d’une bataille d’orques. Jeune, il mène des combats à succès contre les orques et sauvera les nains qui, pour le remercier, lui offriront le marteau Ghal Maraz. Son ambition de fonder un empire et ses réussites feront de lui un dieu sur terre. L’histoire est basique mais agréable à lire, truffée de plusieurs batailles.

Un petit livre bien sympathique et joliment travaillé. Une bonne surprise de la Bibliothèque Noire.

 

Walpurgis

 

 

 

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article