La Grande anthologie de la fantasy établie par Marc Duveau

Publié le par Walpurgis

Recueil de nouvelles fantasylivre-la-grande-anthologie-de-la-fantasy-304.jpg

 

 

Edition : Omnibus

Date de parution : 2003

ISBN : 2258058589

Nombre de pages : 1183 pages

Prix : 23,50 euros

 

 

La Grande anthologie de la fantasy retrace via 5 parties et 67 textes l'histoire de la fantasy de ses origines puisées dans la littérature médiévale jusqu'aux derniers textes contemporains.

 

 

Cet ouvrage conséquent comporte 5 parties intitulées :

 

-Le Manoir des roses : chapitre qui présente des textes liés aux origines de la fantasy.

-La Citadelle écarlate : celui-ci présente des nouvelles d'héroïc fantasy avec des héros tels que Conan.

-La Cathédrale de sang : partie qui présente la science fantasy, habile mélange de science-fiction et fantasy.

-La Dame des crânes : les femmes sont à l'honneur dans ce chapitre, les écrivains sont exclusivement féminines.

-Le Monde des chimères : ces derniers textes font place aux textes atypiques de la fantasy.

 

Comme vous pouvez le deviner, de nombreux auteurs sont dans le livre et certains apparaissent dans différentes parties. Je connaissais certains d'entre eux : Robert E. Howard, Marion Zimmer Bradley, J. R. R. Tolkien mais certains m'étaient méconnus tels que : Ursula K. Le Guin, Jean-Christophe Chaumette ou encore Keith Roberts. C'était donc un plaisir de découvrir de nouvelles choses bien qu'anciennes en vérité.

Toutefois je l'avoue sans honte, j'ai eu beaucoup de mal à lire cette anthologie et l'explication est simple : je n'ai pas tout aimé. Des nouvelles m'ont franchement ennuyé et certaines faisaient redite vis à vis des textes précédents. A la fin, je frôlais le burn-out de lecture !

Mais quelle richesse ! Quelles découvertes ! Quelle diversité ! Quel monde merveilleux ! Il ne faut pas regretter de lire l'oeuvre mais je conseille de piocher dedans au gré de ses envies. L'introduction brillante est une très bonne mise en bouche expliquant de façon passionnante la genèse de la fantasy et son évolution. Autre point fort du livre, avant chaque nouvelle l'auteur est présenté de façon brève.

Un petit récapitulatif des textes aimés classés par parties :

 

Le Manoir des roses :

La chambre de Belle-Dame de Robert E. Howard (poème)

Deux roses à la brune, rouges sur fond de lune de William Morris (poème)

 

Comme vous voyez, je n'ai pas trop apprécié cette première partie. Certains textes étaient bien écrits mais en général je me suis ennuyée et la majorité des héros n'étaient pas attachants.

 

La Citadelle écarlate :

Les cloches de Shoredan de Roger Zelazny

Memnons de la nuit de Clark Ashton Smith

Le retour du dieu mort de Michael Moorcock

Le barbare de Poul Anderson (pastiche)

 

Cette partie s'est révélée plus intéressante et les histoires avaient en commun des héros souvent barbares. Certains textes sont originaux mais pas assez bons à mon goût.

 

La Cathédrale de sang :

Le jour où les pierres... de Harlan Ellison

Quand viennent les dragons de Dean R. Koontz

La forteresse des temps perdus de Leigh Brackett

L'Apocalypse selon Eusèbe d'Yves et Ada Rémy

Angels and stars de Corinne Guitteaud

 

La partie sur la science fantasy m'a enthousiasmé. J'ai aimé quasi tous les textes (j'ai fait un choix subjectif pour mes préférés). Ce chapitre m'a redonné des ailes alors que je m'essouflais au niveau lecture.

 

La Dame des crânes :

L'épée du chaos de Marion Zimmer Bradley

Bethane de Katherine Kurtz

Carabosse de Delia Sherman (poème)

 

Une partie de qualité et là encore j'ai apprécié la plupart des textes. L'originalité prime mais parfois vire vers la bizarrerie.

 

Le Monde des chimères :

La monnaie de la pièce de C.A. Cador

Comme un chant de lumière triste de Georges R.R. Martin

The stone troll de J.R.R. Tolkien (poème)

 

Un chapitre important qui mélange des textes inclassables, on se demande même si certains peuvent être qualifiés de fantasy. J'ai trouvé beaucoup d'absudité dans ces histoires et j'en ai trouvé pas mal chiante ! (le mot est lâché !).

 

 

En résumé : Comme toute anthologie, il y a à boire et à manger mais cette plongée au coeur de la fantasy est intéressante et fait découvrir de vraies perles.

 

Walpurgis

 

-

 

 

 

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article