La Déchirure, tome 1 : Malékith de Gav Thorpe

Publié le par Walpurgis

Roman de fantasy du XXIème siècle51S8GvBh4eL__SS500_.jpg

 

 

Traducteur : Jérôme Vessière

Edition : Bibliothèque Interdite

Collection : L’Age des légendes

Date de parution : 2009

ISBN : 2359610090

Nombre de pages : 345 pages

Prix : 11,50 euros

 

Malékith, fils d’Aenarion et de Morathi, est le prince légitime du trône d’Ulthuan. Toutefois, le conseil préfère élire Bel Shanaar car la rumeur d’une malédiction pèse sur Malékith. Celui-ci, déçu, reconstruit sa cité Nagarythe et part vers d’autres contrées pour fonder des colonies.

 

Cet ouvrage est le premier tome de la trilogie intitulée la Déchirure. Cette déchirure est en fait la scission qui existe entre elfes et elfes noirs dans le jeu Warhammer. Malékith est un personnage important et sa vie m’intéressait beaucoup. Grand guerrier et adepte de magie, il va faire face à son destin et sceller le destin des elfes.

Il va rencontrer et sceller une amitié profonde avec Snorri Barbeblanche, le roi des nains. C’est sûrement l’un des passages les plus intéressants de ce livre mais aussi le plus touchant où Malékith, habituellement maussade, se révèle plus humain. Le reste des relations sont surtout de la rivalité même avec sa propre mère Morathi qui le manipule beaucoup afin qu’il monte sur le trône qui lui est du. Même si beaucoup de personnages s’entrecroisent, le lecteur n’est pas perdu et suit facilement l’histoire, qui est d’une durée de plusieurs siècles.

Beaucoup de combats parsèment ce récit et le livre ne manque pas d’action. La lecture se poursuit donc de façon agréable et sans ennui. Toutefois, le roman est de facture classique et mis à part le personnage de Malékith qui est charismatique, tout comme celui de Morathi, les autres sont plutôt fades. De plus, le personnage de Malékith apporte une note d’humour dans certaines situations surtout avec les nains.

Petit bémol, le livre comporte encore pas mal de coquilles, il est vraiment dommage que cette maison d’édition ne soit pas plus attentive à cela.

 

Walpurgis

 

Publié dans Fantasy

Commenter cet article