L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Publié le par Walpurgis

Littérature francophonecouv34810131.jpg

 

Format poche

Edition : Pocket

Date de parution : 2010

ISBN : 9782266186674

Nombre de pages : 168 pages

 

 

Résumé de l'éditeur :

Imaginez...
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

 

 

Ce livre a attisé ma curiosité par sa couverture simple et son titre accrocheur. Même si sur la couverture, il est écrit roman, ce qui est vrai, c'est surtout un livre de développement personnel. Notre narrateur est en vacances à Bali, son départ a lieu prochainement mais il veut, avant de partir, rencontrer le maître Samtyang, un guérisseur. Le diagnostic est sans appel, notre héros n'est pas heureux.

Suit une histoire agréable à lire où des conseils vont être disséminés par le vieux maître. Comment se départir des schémas de notre conscience ? Comment s'enlever les barrières pour oser ?

Comme le roman est court, la progression du narrateur est fulgurante évidemment. On regrettera tout de même de ne pas savoir comment il va mettre en application les conseils du maître en retournant chez lui. Sans avoir été complètement conquise, j'ai apprécié les reflexions apportées par l'auteur même si certaines coulent de source.

Une lecture sympathique mais pas révolutionnaire qui permet de passer un bon moment.

 

Walpurgis

Commenter cet article

L'irrégulière 07/01/2013 14:25

ça ne casse pas 3 pattes à un canard, mais c'est effectivement assez sympathique !

Walpurgis 07/01/2013 15:44



J'ai lu ton article sur ton ancien blog et en effet nos avis sont assez proches. C'est une lecture agréable et pourquoi pas jouer le jeu de faire les petites exercices de Maître Samtyang ^^