L'Empereur-dieu de Dune de Frank Herbert

Publié le par Walpurgis

Littérature de science-fictionl empereur dieu de dune

 

 

Format poche

Traducteur :Guy Abadia

Edition :Pocket

Collection :Science-Fiction

Date de parution :1993

Date de parution originale :1981

ISBN :2266027239

Nombre de pages :601 pages

 

 

Leto est devenu un être à part recouvert de la peau des truites, il est devenu quasi immortel et règne depuis plusieurs siècles sur Arrakis nommée maintenant Rakis. Si le monde le perçoit comme un tyran, Leto poursuit son idéal, le Sentier d'or.

 

 

Comme on peut le lire en quatrième de couverture, ce tome est souvent considéré comme le plus émouvant des ouvrages de la saga. Je ne sais pas si c'est exactement ce que j'ai ressenti mais j'avoue que le personnage de Leto est véritablement humain malgré son apparence monstrueuse, terriblement humain que l'on se reconnaît à moindre échelle dans ses doutes. Car malgré ses capacités extraordinaires, Leto se sent seul et cette solitude lui pèse. Voilà pourquoi il ne peut se passer de son ghola Duncan Idaho ou de son majordome Moneo. D'ailleurs, la plupart des pensées de l'empereur ne sont-elles pas tournées vers son humanité perdue et les êtres chers qui ont disparu.

Les autres personnages sont des pièces importantes dans le roman. Chacun a sa manière particulière de servir Leto volontairement ou pas. Moneo est sûrement le plus proche de l'Empereur mais malgré tout il ne peut le comprendre entièrement. De plus, il craint pour sa fille Siona, rebelle qui a déclaré ouvertement la guerre à Leto. Duncan Idaho est devenu l'ombre de lui-même, maintes fois ressuscité, il ne sait plus qui il est. Quant à Hwi Noree, envoyée par les Ixiens, elle sera à la fois la joie de vivre et le plus grand danger de Leto.

Mais le chemin voulu par Leto se poursuit inexorablement. Le Sentier d'or est là devant nous, totalement expliqué par les extraits des Mémoires de Leto et par les dialogues qui ponctuent le récit. Quant à Dune, la transformation voulue par Liet a eu lieu et pourtant...

Un tome magique que j'ai vite dévoré. Je ne connais pas encore la suite de la saga mais je l'aurais trouvé excellent en conclusion.

 

Walpurgis

Publié dans SF

Commenter cet article

MilesTEG 05/09/2012 18:07

Oui en effet, c'est aussi mon avis. Il est le grand incompris de la saga...
Tout le monde le considère comme un tyran... mais... j'en dis pas plus, pour pas spoiler la fin que tu vas certainement lire sous peu "La Maison des Mères" :)
A la fin de celui ci aussi, ben les yeux se sont embués ^^

Walpurgis 05/09/2012 20:37



Ouhlalala, tu me donnes très envie de continuer !!! En plus, il est dans ma PAL mais je pense attendre un peu, ça sera d'autant mieux !!! 



MilesTEG 05/09/2012 12:45

Haaa, L'empereur Dieu de Dune ! Que de souvenirs qui remontent à la surface en lisant ton article !
J'avais bien aimé ce tome de la série, qui en est, pour moi, un des piliers. Il est vraiment dense de détail sur le sentier d'or de Leto II; même si on en saura d'avantage encore avec les suivants,
et la fin qu'a écrit son fils et Anderson.

je pense que les dunes vont remonter pas mal dans ma PAL (enfin PAR Pile à Relire ^^)

Walpurgis 05/09/2012 17:20



Celui-ci est mon préféré, les gens sont plutôt étonnés quand je cite celui-ci mais quelle solitude, quelle tristesse pour Leto II. C'est sûrement le récit le plus humain de la saga.


J'ai hâte d'en savoir plus si le sentier d'or devient plus détaillé !



pom' 08/06/2012 10:58

cette série fut ma série culte quand j'ai commencé à découvrir la SF, il faudra qu'un jour je la relise.

Walpurgis 08/06/2012 13:37



J'ai eu un peu de mal au début mais maintenant je m'immerge dans ce monde avec bonheur !