L'Assassin Royal, tome 6 : la Reine solitaire de Robin Hobb

Publié le par Wolna Walpurgis

Littérature fantasyl-assassin-royal-6-la-reine-solitaire.jpg

 

Format poche

Traducteur : Arnaud Mousnier-Lompré

Edition : France Loisirs

Collection : Piment

Date de parution : 2000

Première date de parution : 1997

ISBN : 2744147850

Nombre de pages : 396 pages

Prix : 3 euros (en occasion)

 

 

Fitz se retrouve dans une étrange cité. Où est-il ? Où sont ses compagnons de voyages ? L’Art l’entoure et pourtant il ne semble être entouré que de fantômes. Il cherche le chemin pour retourner auprès de ses amis.

 

 

La Reine solitaire clôt donc le premier cycle de l’Assassin Royal et c’est une aventure qui se termine même si on sait qu’elle continue (mais sous quelle forme ?). Devoir quitter des personnages que l’on a suivi pendant un moment fait toujours un petit quelque chose au cœur et cela a été le cas ici.

On retrouve donc Fitz dans une cité étrange liée au pouvoir de l’Art, il retrouve espoir lorsqu’il aperçoit des traces de passage qu’il attribue à son roi Vérité. Fitz retrouve ses amis après une longe absence qu’il n’avait pas soupçonné. Quelle était cette cité ? Les questions vont bon train en première partie du récit et par bonheur, nous avons les réponses ensuite (rien de plus frustrant que d’avoir des questions sans réponses). On en apprend donc plus sur les Anciens et sous la forme qu’ils existent. Honnêtement, il y a de passages de pur bonheur avec la description d’une sorte de jardin à statues ou d’une carrière a priori sans trop d’intérêt.

Les personnages se révèlent d’autant plus, surtout la mystérieuse Caudron et la prophétie revêt son importance mettant à rude épreuve Fitz et le Fou. Que dire de la courageuse Kettricken, un pu plus en retrait, mais toujours digne. Œil-de-Nuit est toujours aussi essentiel et il est très attachant dans ce tome. Je ne ferai pas de spoilers mais sachez que ce volume est juste une conclusion magnifique à ce premier cycle. L’écriture de Robin Hobb est un délice nous emportant avec facilité dans ce monde que l’on aime tant.

Quoi dire de plus ?  A lire absolument ! La conclusion est à la hauteur de nos espérances.

 

Walpurgis

Publié dans Coups de coeur

Commenter cet article

Luna 30/08/2015 09:38

J'ai passé un excellent moment avec ce roman malgré quelques longueurs et que la fin soit trop rapide à mon goût. La conclusion de ce premier cycle m'a beaucoup plu même si elle est un peu triste.

Walpurgis 30/08/2015 09:47

Oh oui ! Il y a de la tristesse ! Mais c'est magique ! Si tu lis le 2nd cycle, tu vivras d'autres moments intenses !

pom' 16/10/2011 09:19


si tu ne connais pas, je te conseille "le peuple des Rennes " de l'auteur, je suis en train de le lire, excellent!


Walpurgis 16/10/2011 22:34



Ah ! Je ne connais pas en effet ! Je note !!! Merci Pom'