L'Assassin Royal, tome 3 : la Nef du crépuscule de Robin Hobb

Publié le par Wolna

Roman fantasyRobin-Hobb---La-Nef-du-Crepuscule.jpg

 

Traducteur : Arnaud Mousnier-Lompré

Edition : France Loisirs

Collection : Piment

Date de parution : 1999

Première date de parution : 1996

ISBN : 274413824X

Nombre de pages : 497 pages

 

 

Lu dans le cadre du challengelivraddict2011moyen 

 

 

 

 

Les navires de Vérité sont enfin prêts pour faire face aux Pirates Rouges. A Castelcerf, la lutte secrète pour la succession du roi Subtil est acharnée depuis que le vieux roi n’est plus que l’ombre de lui-même. Quant à  Fitz se torture l’esprit pour assumer sa vie secrète et sa passion pour Molly.

 

 

Vive les prêts en bibliothèque, grâce à eux j’ai pu continuer L’Assassin Royal sans me ruiner. La Nef du Crépuscule est le troisième tome de la saga et quel tome !

J’ai retrouvé avec plaisir la poésie qui émane de l’écriture de Robin Hobb. Sa plume est un vrai régal pour l’esprit et nous transporte avec réussite aux Six-Duchés. Son travail sur les personnages est remarquable, la complexité qui en émane est incroyable. J’ai vraiment eu l’impression de connaître ses personnages, de comprendre leurs motivations, leurs aspirations et leurs détresses.

On reprend l’histoire avec les Pirates Rouges qui attaquent la côte des Six-Duchés. Vérité choisit alors une solution radicale, chercher les Anciens,  qui va laisser Fitz très seul face à Royal mais aussi face à lui-même. Entre son amour pour Molly, sa loyauté envers Œil-de-Nuit, Vérité et Subtil, il se sent déchiré et dépassé par la situation.

Dans ce tome, je l’ai senti plus seul que jamais malgré tout une pléthore de personnages qui virevolte autour de lui. J’en ai appris beaucoup sur Burrich et sa vie personnelle et je comprends mieux les motivations de celui-ci envers Fitz. Le Roi Subtil n’est plus que l’ombre de lui-même veillé par le renfrogné Murfès, Le Fou est toujours aussi énigmatique et attachant, Kettricken toujours aussi forte et déterminée, Vérité courageux jusqu’au bout et enfin Royal, une sacrée pourriture cachée derrière ses airs précieux. La galerie de personnages est franchement réussie !

Quant à l’histoire en elle-même, je ne me suis pas ennuyée une seconde ! Beaucoup de rythme, de nouveaux incidents, de bouleversements, le tout mêlé à l’Art et au Vif avec une dernière partie stupéfiante. Un vrai coup de cœur pour ce troisième tome, le meilleur jusqu’à maintenant pour moi.

 

Walpurgis

 

Cette série est une vrai fresque vivante, les événements du royaume des six-duchés et ses habitants sont si bien dépeints. La complexité des personnages est vraiment impressionnante. L’imagination et le talent de Hobb est vraiment au rendez-vous.
Cet ouvrage est une réelle descente aux enfers. Les attaques des pirates rouges sont plus nombreuses et se rapprochent de Castelcerf. Vérité se dévoue corps et âme à son peuple. Il artise pour le protéger et finit par aller chercher les anciens. Mais qui sont ces anciens ? Comment vas se passer son voyage ?
Royal ne cesse de devenir de plus en plus détestable aidé par Murfès. Sous leurs mains le roi Subtil dépérit, Fitz se retrouve dans une fâcheuse posture…Mais les individus qui m’ont le plus touché une fois de plus c’est Kettrichen la courageuse et déterminée et Burrich homme de confiance. Pour l’histoire tout y est, action, rebondissement…le rythme s’enchaine et je ne pense qu’à une chose : Je veux la suiiiitteeee !

 

Lu dans le cadre du the big challenge Livraddict 2011.

Wolna

Publié dans Coups de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Ton avis encourage à continuer la saga, je pense lire le tome 3 durant l'été ! J'espère que j'aimerai tout autant que toi :)


Répondre
W


Ce tome là est vraiment génial ! Il ne faut pas s'arrêter ^^