Dracula de Bram Stoker

Publié le par Walpurgis

Littérature fantastiquelivre-source_hj8.jpg

Format poche

Traducteur : Lucienne Molitor

Edition : J’ai Lu

Collection : J’ai Lu les classiques

Date de parution : 1993

Nombre de pages : 506 pages

 

Jonathan Harker laisse sa fiancée Mina en Angleterre pour traiter une affaire en Transylvanie. Il y rencontre un homme inquiétant et mystérieux, le Comte Dracula.

 

Un classique du fantastique dont j’avais vu le film mais jamais lu l’œuvre, erreur maintenant rattrapée. Si dès le début, j’ai été happée par l’histoire et le style choisi (le journal intime) la suite fut moins glorieuse. J’ai beaucoup aimé découvrir la Transylvanie via les yeux d’Harker et voir sa relation étrange avec Dracula. Par contre, je me suis royalement ennuyée une fois dans le journal de Mina, la fiancée d’Harker et ce jusqu’à la mort de Lucy. Un long passage à vide dans ma lecture, je n’ai ensuite retrouvé mon enthousiasme une fois la lutte amorcée contre le vampire. Quant aux personnages, j’ai apprécié la folie de Van Helsing et le trio constitué des anciens courtisans de Lucy mais j’avoue que je n’ai pas follement accroché. Si l’écriture ne m’a pas du tout gêné, les formules de politesse excessivement utilisées (ou les compliments) m’ont usé. Bref, une petite déception pour ma part….

 

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Frankenstein pourrait être comparable excepté sur cette partie là. A l'époque victorienne, il y'avait 2 peurs fondamentales: Les monstres et les femmes. Lorsque Bram Stoker écrit le journal, il
donne la parole à une femme, ce qui est original pour l'époque mais il le fait avec tous les stéréotypes possibles sur les femmes, c'est pour ca que c'est un peu tarte et tournée uniquement vers
elle même et ses sentiments
Répondre
W


Ok ! Merci pour ces précisions c'est très intéressant ! Je comprends mieux le "comportement" de Mina !



S
Dommage que tu n'ai pas aimé toute cette partie du roman, qui déroute certes parceque l'auteur change de style, mais qui fut une petite révolution dans la littérature à la fin de l'époque
victorienne (début de la littérature gothique)
Répondre


Oh oui je me suis ennuyée sur cette famuese partie mais je ne remets pas en cause son importance dans lal ittérature. On ne peut pas tout aimer, j'ai préféré Frankenstein de Mry Shelley mais
est-ce comparable ?