Conan le vagabond de Robert E. Howard

Publié le par Walpurgis

Littérature fantasyjl1935-1985.jpg

 

Format poche

Textes complétés par : Lyon Sprague de Camp et Lin Carter

Traducteur : Eric Chédaille

Edition : J'ai Lu

Date de parution : 1982

Date de parution originale : 1968

ISBN : 2277219355

Nombre de pages : 251 pages

 

 

Ce volume contient :

-Larmes noires

-Les ombres de Zamboula

-Le diable d'airain

-Le Kriss

 

Conan est devenu chef d'une tribu de pilleurs mais le géant ne tient pas en place et d'autres aventures l'attendent.

 

 

J'apprécie toujours Conan malgré sa simplicité, ses aventures dont on connaît déjà la fin, etc. A chaque fois, ça me rappelle mon enfance entre le dessin animé qui passait sur la 6 et les films avec Schwarzenegger. Dans mon cerveau, tout de suite c'est le plaisir de retrouver une partie de mon enfance et de suivre des aventures diverses où Conan s'en sort toujours.

Cette fois, Conan est devenu le chef d'une bande de pilleurs dans un pays désertique. Trahi, il parcourra un désert maudit pour retrouver le traître et accomplir sa vengeance. Il rencontrera alors un peuple sous le joug d'un souverain mystérieux qui utilise des forces occultes pour régner. Je ne vous résume pas les autres histoires qui sont du même acabit. On sent qu'Howard fréquentait Lovecraft (du moins par correspondance) car on retrouve des descriptions similaires de monstres ou encore des noms semblables tels que Dagon.

Les aventures s'enchaînent bien et on ne s'ennuie pas car il y a beaucoup d'action. Evidemment, aucune introspection de Conan ou autre, ici c'est la castagne qui prime. Certes, c'est primaire mais pas désagréable à lire et j'adore ça !

Si vous n'aimez pas Conan, passez votre chemin ! Notre héros vous sortirait par les yeux !

 

 

Ce livre a été lu dans le cadre du

bannière1-challenge-2013-Fankie

 

 

Walpurgis

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nanet 16/01/2013 14:52

Primaire, certes, mais parfois, la simplicité paye ! Faudrait que j'en lise un, pour retrouver ces bons moments de lecture, "sans prise de tête".

Biz

Walpurgis 16/01/2013 17:37


Ah oui ! Ca fait du bien de ne pas toujours se tortiller la tête dans les complots etc.