Chronique du tueur de roi, tome 1 : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss

Publié le par Walpurgis

Roman fantasy Chronique-dun-tueur-de-roi-tome-1-Le-nom-du-vent

 

 

Grand format

Traducteur : Colette Carrière

Edition : Bragelonne

Date de parution : 2009

Date de parution originale : 2007

ISBN : 9782352943556

Nombre de pages : 782 pages

Prix : 25 euros

 

 

Résumé de l'éditeur :

J'ai libéré des princesses. J'ai incendié la ville de Trebon. J'ai suivi les pistes au clair de lune que personne n'ose évoquer durant le jour. J'ai conversé avec les dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J'ai été exclu de l'Université à un âge où l'on est encore trop jeune pour y entrer. J'y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

 

 

Tout d'abord, je voulais remercier Nanet de m'avoir troqué ce livre car j'avais très envie de le découvrir malgré quelques déceptions perçues ici et là. Le Nom du vent est un livre épais et peut effrayer mais il n'en est rien, il se lit très facilement.

L'histoire nous plonge dans un village isolé où Kote, un aubergiste, essaye tant bien que mal de faire vivre son établissement. Bien vite, on se rend compte que cet homme n'est pas celui que l'on croit. Bien nous en a pris car derrière ce simple commerçant se cache Kvothe, héros légendaire. Chroniqueur, un scriv, a retrouvé sa trace et convainc l'ancien héros de narrer sa vie pour connaître la vérité. En une journée, Kvothe va raconter son enfance et son début d'adolescence, écouté par son apprenti Bast et Chroniqueur. Parfois, le récit du passé est abandonné pour retrouver l'instant présent où les personnages se sustentent ou discutent un peu.

L' histoire reprend les schémas classiques de fantasy où le futur héros est un enfant surdoué. De son enfance saltimbanque où Kvothe prend goût à la scène et au luth à son entrée à l'Université, le parcours du héros est exceptionnel avec un côté sombre qui se manifeste avec l'arrivée d'êtres mystérieux : les Chandrians. Ces derniers vont donner la motivation à Kvothe de se surpasser et de découvrir la clé du mystère. C'est une histoire passionnante mais son errance à Tarbean est un long moment, parfois ennuyeux et on se morfond pour ce petit génie. Au final, quand notre personnage stagne, on stagne aussi mais quand il est dans ses plus belles aventures, on est emporté avec lui dans un tourbillon de musique et de magie.

L'univers de Kvothe est bien développé donnant une vraie consistance au récit. La musique et la magie sont deux choses prépondérantes voire même des personnages à part entière. Et si Le Nom du vent est le titre de l'ouvrage, il est aussi une des clés magiques de ce récit. La magie est d'ailleurs bien décrite avec ses spécialités, j'ai beaucoup aimé plonger dedans même si l'Université et quelques personnages y évoluant peuvent faire légèrement penser à Harry Potter (j'ai dit légèrement !).

Kvothe est un personnage attachant, l'auteur a eu la bonne idée d'en faire un héros plein de force mais avec des défauts qui lui coûtent souvent. Les personnages secondaires sont souvent plein de mystères tels Denna, Auri ou encore le professeur Elodin.Ils tissent des relations étranges avec notre héros tandis que des personnages plus classiques tels Willem et Simmon (ses amis) paraissent sympathiques mais sont dénués d'intérêt.

Quant à l'écriture, elle est belle et poétique, elle nous ensorcelle masquant presque l'aspect classique du roman.

Je n'ai donc pas été trop déçue par ce roman mais quelques longueurs m'ont ennuyé. Toutefois, mon attachement au personnage et ma curiosité font que je lirais sans doute la suite.

 

Ce livre compte pour deux challenges :

 

bannière1-challenge-2013-Fankie

bigchallenge2013

 

 

Walpurgis

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
C'est vrai qu'il y a quelques longueurs mais dans l'ensemble c'est un livre passionnant. C'est marrant parce que je n'ai pas trouvé les années passées à Tarbean ennuyeuses. En tout cas, j'ai hâte de lire la suite des aventures de Kvothe.
Répondre
W
J'ai l'impression à être la seule à ne pas avoir aimé le passage de Tarbean ! J'ai trouvé ce passage affreusement long où j'aurais bien aimé le secouer.
B
J'ai adoré ce livre, il fait parti pour moi des excellents livres de fantasy. Content qu'il t'ait plu même si tu y as trouvé des longueurs.
Répondre
W
<br /> <br /> Oui j'aime beaucoup Kvothe et l'environnement où il évolue. je pense que le second tome va être intéressant !<br /> <br /> <br /> <br />