Ivy Wilde, tome 1 : quand magie rime avec fainéantise d'Helen Harper

Publié le par Walpurgis

Roman fantastique

Format ebook

Edition : Infinity

Collection : Urban fantasy

Date de parution : 2018

Nombre de pages : 299

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents. Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive. 
Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d'investigation de l'Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or. Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l'Ordre ; et le fait d'être liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu'empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d'un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu'il y a de soporifique dans le boulot de sorcier. 
Et s'il l'oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

Ce premier tome d'Ivy Wilde provient d'une box numérique gratuite disponible pendant un des confinements. En faisant le tri des oeuvres proposées, celui-ci aurait du passer à la trappe car pas trop mon genre. Mais la couverture flashy et le résumé plutôt drôle me l'ont fait mettre de côté et bien m'en a pris.

Vous avez besoin de fun et de légèreté ? C'est exactement ce que propose Helen Harper avec ce titre. Ivy Wilde est chauffeur de taxi mais c'est aussi une sorcière tout comme son amie et voisine Eve qui fait partie de l'école de l'Ordre. Alors quand cette dernière doit partir en déplacement c'est Ivy qui doit s'occuper d'Harold, le familier d'Eve. Malheureusement après un quiproquo invraisemblable elle se retrouve liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter et doit mener une enquête à ses côtés. 

En jouant sur l'opposition des deux héros du livre, Helen Harper joue avec un classique des couples. Le garçon beau mais sérieux et rigide et la fille rigolote, mignonne et désinvolte. Pas de quoi nous emballer à première vue. Mais c'est très bien fait ! Optant pour un ton jeune et familier, l'auteure nous embarque dans les pensées d'Ivy Wilde, partisane du moindre effort et à la langue bien pendue. Franche et douée pour la magie, Ivy va vite conquérir le coeur du lecteur et désamorcer l'hostilité affichée de Winter. Ce dernier se révèle enquêteur hors pair amoureux de la vérité et décidé à redorer le blason de l'Ordre. Leur association forcée va vite se révéler fructueuse et si la suite est très prévisible, on se prend au jeu de la complicité naissante entre l'Adeptus et Ivy. Les autres personnages ne sont pas très recherchés, ils servent plus de béquille qu'autre chose. L'auteure s'est concentrée sur le duo avant tout.

L'enquête en soi a une trame classique et l'univers n'est pas beaucoup développé. Mais finalement on rit ou sourit beaucoup à la lecture et c'est vraiment ça le charme du livre. On ne peut oublier le chat Brutus, familier d'Ivy, seul chat doué de parole dont les exigences font là aussi sourire. La force du roman est donc l'humour et le personnage truculent d'Ivy en opposition avec le sombre Winter. De ce fait, ce n'est pas un livre incroyable mais il fait vraiment du bien si vous voulez plonger dans un univers sympa sans prise de tête. 

Un lecture divertissante qui donne envie de découvrir les autres tomes. Mais si vous cherchez de la complexité, un univers foisonnant, ce n'est pas ici que vous le trouverez ! Mais si vous avez envie d'une lecture légère et d'humour, c'est bien ici que ça se passe.

 

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zina 06/01/2021 13:22

pas ma préférée du genre, mais c'est une série sympathique et amusante et elle a le mérite d'être très courte : 3 tomes !

Walpurgis 06/01/2021 13:24

Très sympa, pour une novice du genre comme moi, ça m'a paru frais et léger !