Grand Siècle, tome 1 : l'académie de l'éther de Johan Héliot

Publié le par Walpurgis

Roman SF historique

Format ebook

Edition : Mnémos

Collection : Icares

Date de parution : 2017

Nombre de pages : 304

L’ambitieux lieutenant de frégate Baptiste Rochet présente au jeune Louis XIV une étrange météorite sphérique, rapportée de son dernier périple en mer. Médusé, le mathématicien et penseur Blaise Pascal y trouve alors une terrifiante source d’inspiration. Ses découvertes bouleverseront à tout jamais le destin du Roi-Soleil et de son royaume, ainsi que les vies d’une fratrie tentant d’échapper à la misère et impliquée bien malgré elle dans les drames à venir. 
Nobles comploteurs, inventions géniales de Pascal, imprimeurs libellistes, malfrats sans pitié de la cour des Miracles et mousquetaires désenchantés peuplent le théâtre d’un monde sur le point de basculer dans un Grand Siècle futuriste, entre ombre et lumière, entre la terre et les étoiles.

Après sa trilogie sur la Lune (tomes 1, 2, 3), je retrouve avec grand plaisir Johan Héliot dans un ebook rendu disponible gratuitement dans une box numérique spécial confinement. Mélangeant habilement SF et histoire, il nous emmène au XVIIe siècle en pleine Fronde (1648-1653). Le royaume de France est sous la régence d'Anne d'Autriche et de Mazarin et Louis XIV n'est que mineur et effrayé par son cousin Condé, chef de la Fronde. 

Le lecteur suit le destin d'une fratrie de Lorraine qui, après le suicide de leur père, part pour Paris. Les enfants Pierre, Jeanne, Estienne, Martin et Marie vont trouver refuge chez un vieil oncle imprimeur-libraire dans la capitale. Se dessinera dans ce tome un destin différent pour chacun qui fera découvrir au lecteur les différents visages de Paris : monde polémiste, cour des miracles, domaine des sciences... En parallèle, on suit le destin d'un militaire de la Marine, Rochet, qui prend possession d'une sphère étrange tombée du ciel. Une sphère que le lecteur découvre intelligente et douée de pensée. Cette sphère vite présentée au jeune roi va catalyser l'attention de celui-ci et bientôt Louis ne rêvera que d'une chose : conquérir l'éther. Le destin de la fratrie sera vite mêlée à celle de leur roi et de cette sphère. L'auteur fera alors appel à un personnage historique qui va faire la liaison : Blaise Pascal, philosophe, mathématicien, inventeur génial. Tel un Léonard de Vinci, le scientifique va créer des choses en avance sur son temps. Le lecteur reconnaîtra entre autres : électricité, voitures, ordinateurs. 

Ce roman est bien documenté et immersif. La société du XVIIe siècle est bien représentée. Le contexte politique et religieux est bien exposé. On comprend les tenants et les aboutissements que la venue de la sphère bouscule. La modernisation à grande vitesse qui anime Paris fait penser aux travaux du baron Haussmann avec deux cents ans d'avance. Les inventions géniales de Blaise Pascal rappelle le génie créatif de ce philosophe mort prématurément et qui aurait peut-être pu faire plus s'il avait vécu plus longtemps. Enfin se lit dans certains passages les questionnements que soulève la conquête prévue de l'éther. Et si Dieu n'y était pas ? L'Eglise et autres congrégations secrètes veulent mettre à mal les beaux plans du souverain français. La foi vacille, elle est en danger et menace par extension le pouvoir du religieux.

Avec un style agréable, joliment descriptif, Johan Héliot nous propose un premier tome intéressant et bien ficelé qui donne envie de connaître la suite. Fort de références historiques connues ou mystérieuses, l'auteur nous plonge dans une intrigue habilement développée qui ne manque pas de rebondissements. J'espère pouvoir me procurer la suite, malheureusement absente de ma bibliothèque municipale, pour découvrir les futurs événements.

 

Publié dans SF, Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zina 08/01/2021 18:55

J'ai le 3e dans ma PAL, il faudrait que je finisse !!

Walpurgis 08/01/2021 19:42

Ah oui ! Malheureusement ils ne l'ont pas à ma bibliothèque et je n'ai pas assez aimé pour l'acheter mais si je le vois pas trop cher en numérique ou le voit d'occasion, je le prendrai.