Les combustibles d'Amélie Nothomb

Publié le par Walpurgis

Pièce de théâtre

Format poche

Edition : Le livre de poche

Date de parution : 2002

Nombre de pages : 89

C'est la guerre et c'est l'hiver.
Deux hommes et une femme sont terrés dans un appartement. Combien de jours leur reste-t-il à vivre ? En attendant, il n'est plus interdit de révéler ses vraies passions. L'amour, le désir, l'intelligence résistent-ils au froid ? A-t-on le droit de consumer ses dernières forces à lire de la mauvaise littérature ? Enfin, à l'heure du choix ultime, quel livre est assez important pour ne pas être mis à l'épreuve du feu ?

Cette lecture s'est révélé difficile malgré la brièveté du roman. Déjà le format pièce de théâtre ne m'a pas plu. Les personnages m'ont tous paru ridicules et leurs relations m'ont paru de trop dans le récit. Je m'attendais plus à un débat structuré sur quel livre mérite d'être sauvé et pourquoi mais finalement les lignes consacrées sont peu nombreuses. 

Le sujet est pourtant passionnant. En temps de guerre et de privations, que choisirions-nous entre se réchauffer et garder une oeuvre culturelle ? Si nous avions une bibliothèque en notre possession, quels livres jetterions-nous en premier dans le feu ? Pour survivre, réviserions-nous nos valeurs quitte à retourner notre veste ? Intéressant mais la forme et les personnages m'ont définitivement perdu. Je suis sans doute restée trop à la surface du récit et loupé les références. Ce n'est pas grave, ce n'était juste pas pour moi.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article