Elles ont conquis le monde : Les grandes aventurières 1850-1950 de Alexandra Lapierre et Christel Mouchard

Publié le par Walpurgis

Recueil de biographies

Format poche

Edition : Arthaud

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 277

Les grandes aventurières ne sont plus seulement des courtisanes : ce sont des conquérantes d'un type nouveau apparu dans la première moitié du XIXe siècle. Des femmes qui voulaient être des géographes, des botanistes, des ethnologues - bref des exploratrices à part entière ! Et elles ont conquis le monde, d'est en ouest et du nord au sud, le collet bien monté, pour que leur vertu ne soit en rien suspectée, leur corset étroitement lacé. Mais sous leur armure vibraient des émotions violentes, des sentiments brûlants. Et beaucoup ont vécu des amours qui, pour être secrètes, n'en furent pas moins passionnées. " Quels rapports entre Karen Blixen et Catalina de Erauso, la nonne soldat guerroyant en Espagne au temps du Siècle d'or ? Entre Alexine Tinne, la flamboyante aristocrate hollandaise, campant parmi ses serviteurs dans les déserts d'Egypte, et Margaret Fountaine, la vieille demoiselle chassant le papillon en Amazonie ? A travers l'espace et le temps, qu'ont-elles de commun, toutes ces femmes aux personnalités si différentes ?

Sur un siècle, les auteurs nous présentent 31 portraits de femmes qui ont exploré le monde. Une petite première partie est consacrée aux exploratrices malgré elles, celles d'avant 1850, trois femmes différentes aux motivations diverses : la novice qui fuit son destin, l'épouse séparée de son mari ou encore l'espionne britannique. Ce sont les précurseuses de celles qui, à partir de 1850, deviendront les aventurières de "l'ère des crinolines". Cette appellation porte sur les exploratrices du XIXe siècle, celles qui réussirent leurs exploits car comme le soulignent les auteurs, celles qui ont échoué ont été oubliées. A cette époque, les femmes se lancent dans des exploits jusqu'alors réservés aux hommes. En quête de découvertes et de respect, ces dames voyagent tout de même en jupe et souvent accompagnées de chaperons. Certaines même emmènent leur luxe avec elles ! Toutefois il ne faut pas oublier que leur décision est un choix courageux et grâce à elles la reconnaissance commencera à venir. Ces 11 femmes sélectionnées montrent un courage sans faille et une véritable liberté d'esprit. Grâce à de précédentes lectures, je connaissais déjà Alexis Tinne, l'aristocrate hollandaise à la fin tragique, May French Sheldon qui rencontra les fiers Massaïs ou Jane Dieulafoy, adepte de la coupe masculine. Les auteures nous font découvrir d'autres personnalités toutes aussi fascinantes et incroyables dont Fanny Stevenson, épouse de l'écrivain Robert Louis Stevenson (L'île au trésor).

Vient ensuite une nouvelle génération d'exploratrices qui pour la plupart ramèneront dans leurs bagages le récit de leurs aventures qu'elles publieront. Sept aventurières dont trois que j'avais déjà découverte : Nelly Bly la journaliste engagée, Isabelle Eberhardt l'amoureuse du désert et surtout la célèbre Alexandra David-Néel, première occidentale à pénétrer dans Lhassa. J'ai beaucoup aimé le portrait de Gertrude Bell, alter ego féminin de Lawrence d'Arabie. Le livre se termine avec les femmes exploratrices après la fin de la Première Guerre Mondiale. Plus libres bien que toujours à la merci de la société patriarcale, ces femmes arrivent à conjuguer aventures et vie familiale pour la plupart. Karen Blixen dont je lirai l'année prochaine La ferme africaine ou encore l'ethnologue Margaret Mead font partie de ces femmes incroyables qui vivent à fond leur passion.

Avec Elles ont conquis le monde, Alexandra Lapierre et Christel Mouchard nous présentent de beaux portraits de femmes inspirantes et incroyables. Non exemptes de défauts, ces femmes ont toutefois fait avancé la cause de toutes qu'elles le souhaitaient ou non. Grâce à une bibliographie riche, le voyage peut continuer et tout lecteur pourra consolider ses connaissances en compagnie de plusieurs exploratrices.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article