Une vie à coucher dehors de Sylvain Tesson

Publié le par Walpurgis

Recueil de nouvelles

Format poche

Edition : Folio

Date de parution : 2010

Nombre de pages : 205

En Sibérie, dans les glens écossais, les criques de l'Egée ou les montagnes de Géorgie, les héros de ces quinze nouvelles ne devraient jamais oublier que les lois du destin et les forces de la nature sont plus puissantes que les désirs et les espérances. Rien ne sert à l'homme de trop s'agiter dans la toile de l'existence, car la vie, même quand elle ne commence pas très bien, finit toujours mal. Et puis une mauvaise chute vaut mieux qu'une fin insignifiante.

Une vie à coucher dehors est un recueil de nouvelles paru avant L'éternel retour lu il y a peu, certaines nouvelles étant les mêmes, je ne parlerai ici que des "inédites" pour moi.

La statuette

Dans cette nouvelle, on suit les pensées d'un afghan qui exerce le métier de démineur. Lors d'une de ses opérations, il découvre une statuette d'inspiration grecque et espère la récupérer pour répudier sa femme et en prendre une nouvelle. Un récit sur la place de la femme dans le Coran et une fin ironique très réussie.

Le bug

Récit d'une journée où les femmes vont se révolter dans le monde entier contre les règles patriarcales. Une histoire délicieuse et drôle qui fait un bien fou et montre les différents types de domination qui ont cours. Savoureux ! 

La fille

Mannequin adulée, la fille bascule du yacht et se retrouve en pleine mer seule. Heureusement, un capitaine grec viendra à son secours... Une histoire qui parle du monde superficiel de la mode mais aussi de l'ironie du destin. La chute m'a bien plu.

Le naufrage

Après le sac de Rome, deux jumeaux de tribus barbares s'enfuient avec un trésor mais font naufrage. Des siècles plus tard, des jumeaux allemands partent à la recherche de ce trésor. Questionnement sur l'Histoire et les événements qui se répètent, cette nouvelle démontre que la leçon est souvent loin d'être apprise.

La chance

Sur la péniche d'un peintre, des hommes discutent de la chance lors de voyages maritimes.

Le glen

Un homme du rectorat suspecte une dérive d'alcoolisme au sein d'un établissement scolaire en Ecosse. Sa piste l'emmènera sur la côte où a eu lieu un naufrage. 

La particule

Une jolie nouvelle sur le voyage d'une particule du décès à la renaissance, de son voyage dans la nature... Un sublime voyage dans le microcosme (même plus petit encore).

Le sapin

Deux hommes discutent du matérialisme en coupant un sapin pour Noël. La chute encore une fois est ironique et explique le contexte. 

Le courrier

Un homme échoué sur une île déserte évite la folie en lisant les lettres transportées dans le bateau. Ses découvertes ne sont que pessimistes et le bouleversent sur sa vision de l'humain.

La crique

Un couple rejoint une jolie crique pour passer une soirée en amoureux mais la situation dégénère. Quand un lieu est encore imprégné de son histoire passée, on peut craindre le pire. 

Les autres nouvelles ont été chroniquées ici.

Ces nouvelles finalement assez pessimistes mais pleine d'ironie abordent plusieurs sujets intéressants : la place des femmes, le comportement quasi inaltérable de l'humanité, la mondialisation, l'Histoire... Certaines sont vraiment très bonnes et permettent de passer un agréable moment.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article