L'oeil de Pâques de Jean Teulé

Publié le par Walpurgis

Roman contemporain 

Format poche

Edition : Pocket

Date de parution : 2011

Nombre de pages : 156

Le centre du monde est à Calais, entre les falaises de craie et le trou dans le Channel. Le centre d'un monde où passent les orbites de six planètes bien humaines. Pâques, beauté métisse venue d'Inde, joue le rôle du soleil. Chacune lui tourne autour, attiré par la chaleur. Depuis la nuit des temps, ces planètes sont appelées à se percuter, pour faire jaillir des gerbes de bonheur lilas. Et pour que ce miracle advienne, un crime doit être commis.

J'adore Jean Teulé pour ses textes plein d'humour, corrosifs et délurés mais cette fois-ci je n'ai pas adhéré à l'histoire de ce roman délirant.

15 millions d'années avant le meurtre, Jean Teulé nous conte une histoire. Et petit à petit on se rapproche chronologiquement du drame avec pour compagnie la folie douce de l'auteur qui multiplie jeux de mots, métaphores, coïncidences... On sent un fil conducteur mais la finalité reste floue jusqu'à ce que l'histoire se pose dans le Nord de la France où les personnages abordés dans les chapitres précédents se croisent et vont se retrouver liés au meurtre d'une vieille dame. 

Mais il n'y a rien de dramatique ici. Ce meurtre est arrivé pour la plus belle des choses : rendre heureux tout un tas de gens. Et dans le groupe impliqué c'est Pâques, jeune métisse dont un oeil est rose, qui attire à elle les autres protagonistes. De situations alambiquées on débouche à une intrigue plus simple mais qui ne manque pas de fantaisie.

Honnêtement, j'ai trouvé le récit brouillon alors que l'on voit bien les tenants et les aboutissants. Je n'ai pas été charmée par toute cette débauche de délire et d'onirisme et c'est la brièveté du roman qui a fait que j'ai continué de le lire. Une petite déception pour ma part !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article