Vinland saga, tomes 18 à 20 de Makoto Yukimura

Publié le par Walpurgis

Manga historique

Genre seinen

Traduction : Xavière Daumarie

Edition : Kurokawa

Date de parution : 2017 à 2018

Nombre de pages : 191, 224, 190

Au terme d'un combat qui a presque coûté la vie à Thorfinn, Hild a accepté de lui laisser un sursis jusqu'à ce qu'il ait honoré sa promesse de créer un pays de paix au Vinland. La chasseresse rejoint l'équipage afin de garder un oeil sur lui; Peu après avoir repris la route, le groupe fait halte à Jelling pour acheter des provisions pour le voyage. Tous ignorent que Thorkell et son armée y sont stationnés et que Floki, en pleine guerre de succession des Jomsvikings a débarqué aussi...

Hanté par son passé violent, Thorfinn va y être confronté de façon réelle dans les tomes qui suivent. Après son duel avec Hild et un marché conclu, il reprend avec ses amis le voyage jusqu'en Grèce. Mais des figures du passé vont réapparaître Thorkell, assoiffé de conflits et le mystérieux Floki ancien camarade de son père. Thorfinn se retrouve bien malgré lui mêlé à la guerre de succession des Jomsvikings.

Ces trois tomes renouent avec la cruauté et la violence des débuts de la série. Seul contrepoids à cette folie, Thorfinn et sa troupe qui veulent créer un monde de paix dans un nouveau lieu, le Vinland. Les intrigues politiques et guerrières reviennent en premier plan au sein de la société viking. Le pouvoir central semble mis à l'écart, à peine incarné par le conseiller de Knut et pourtant il semble que l'influence de celui-ci pèse bien sur les vikings. Et la question de la loyauté est très présente que ce soit au sein du groupe de Thorfinn ou du côté de Thorkell. 

Si depuis quelques tomes, Makoto Yukimura avait entamé une rupture au sein de son récit avec l'esclavage de Thorfinn et ses cauchemars de sa vie guerrière. Le mangaka nous montre que le passé revient toujours à nous, la rédemption est-elle possible pour Thorfinn ? Pour l'instant, la question principale est de savoir quel choix il va faire.

Niveau personnages, on retrouve donc avec plaisir d'anciennes têtes notamment Thorkell qui est un peu une caricature facile du viking : fort, bourrin et drôle. Il apporte une touche de légèreté au récit. Le nouveau personnage qui prend de l'importance est Garm, un jeune homme qui souhaite montrer sa supériorité guerrière. Ce n'est pas un personnage très subtil et physiquement on croirait Thorfinn version lutin maléfique avec un look folklorique. Un peu déçue par ce choix facile et par le peu d'intérêt que ça apporte au récit. 

Les dessins sont toujours réussis, riches en détails et pas brouillons. les personnages sont bien discernables. J'apprécie qu'on ait toujours cette petite carte pour nous guider géographiquement et qui montre les itinéraires des différents personnages. Le récit est mené tambour battant et on apprécie la direction que propose Makoto Yukimura.

 

Publié dans Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article