Bleus de Patrice Drapeau

Publié le par Walpurgis

E book, genre contemporain

Edition : Librinova

Date de parution : 2019

Nombre de pages : 324

À la veille de ses 30 ans, la vie de Jack bascule suite à la perte tragique de sa fille Estelle. Tentant de survivre au mieux à ce drame, il part à l’étranger pour y refaire sa vie et se plonge corps et âme dans son travail. Mais près de vingt ans plus tard, le souvenir de ce qu’il appelle l’« événement » ressurgit avec fracas… 
Alors que tout semble le ramener à cette année 1993, Jack décide d’affronter la perte de son enfant et d’entamer ce deuil compliqué qu’il n’a pas eu la force de faire auparavant. Au fil de ce chemin douloureux, il se reconstruit peu à peu grâce aux rencontres riches et inattendues que la vie lui réserve.
Un roman poignant sur les thèmes du deuil et de la résilience.

Je remercie les éditions Librinova de m'avoir fait découvrir ce roman.

Il n'est jamais évident de parler de certains sujets en littérature sans se casser la gueule en voulant en faire trop. En choisissant le thème du deuil, Patrice Drapeau a réussi à en parler sans en faire trop dans ce roman facile à lire.

Jack a perdu sa fille mais il n'en parle pas. Il se réfugie dans le travail, son couple se sépare et c'est un long chemin de croix qui va être suivi pendant des années. L'auteur a alterné moments passés et des confidences faites dans un journal intime au Japon au moment présent.

Le roman montre comment Jack va faire acte de résilience et pouvoir se reconstruire de façon plus sereine au fil des années. Si la première partie montre un homme acharné à oublier cet événement en l'enfouissant derrière des occupations notamment professionnelles, la seconde montre sa retraite dans un groupe d'entraide et le travail pour accepter la disparition de sa fille. La rencontre avec une personne aimée sera aussi décisive pour le personnage principal.

Ce que j'ai aimé c'est que jamais on ne tombe dans un pathos excessif et c'est avec pudeur et simplicité que l'auteur partage cette histoire. Il montre comment un deuil peut être vécu et que nier ne peut être en aucun cas salvateur malgré l'apparence d'une vie socialement normale.

J'ai été agréablement surprise par cette histoire au thème difficile si bien traité et c'est grâce à des commentaires positifs que j'ai accepté de le lire et j'encourage moi-même à découvrir Les bleus de Patrice Drapeau.

 

Publié dans Contemporaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Drapeau 08/07/2019 10:10

Merci pour cet article.
Je vous envoie en retour l’anagramme de résilience : ciel serein !
Bonne journée

Walpurgis 09/07/2019 09:20

Merci à vous, j'adore cet anagramme auquel je n'avais pas pensé. Bonne journée !