Mucha de Tomoko Sato

Publié le par Walpurgis

Livre d'art

Traducteur : Jean-François Cornu

Edition : Taschen

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 95

Par son trait plein de grâce et ses détails floraux, l’artiste tchèque Alphonse Mucha (1860-1939) a défini le style visuel du tournant du siècle. Avec leurs nuances pêche, or, ocre et olive évocatrices, ses compositions séduisantes de motifs, de fleurs et de superbes femmes sont devenues des paradigmes des années Belle Époque. L’œuvre de Mucha imprègne l’illustration, les affiches, les cartes postales et le design publicitaire de son époque. Ses fascinantes affiches de la grande artiste Sarah Bernhardt comptent parmi ses plus célèbres réalisations. Parallèlement à ses œuvres décoratives, Mucha s’est consacré à défendre des convictions politiques. À travers le cycle monumental L’Épopée slave, il a exprimé son fervent soutien au panslavisme, plaidant pour l’indépendance politique des nations tchèques et slaves faisant partie de l’Empire austro-hongrois. Réalisé en collaboration avec la Fondation Mucha, ce livre met en avant des œuvres-clefs de Mucha et présente sa création artistique dans toute sa richesse, de ses décorations aux mille motifs à ses illustrations, ses affiches, ses photographies jusqu’à ses peintures monumentales.

Alphonse Mucha est un artiste que j'admire depuis longtemps et ce n'est seulement cette année que j'ai acquis cet ouvrage. J'aime beaucoup les éditions Taschen et leurs livres sur les artistes qui sont très accessibles et pas chers, parfait pour perfectionner ses connaissances à moindre coût. Lors de ma 1ère, j'ai pris option histoire de l'art et j'ai eu la chance d'étudier l'Art nouveau, un mouvement artistique qui s'inspire de la nature et qui touche ma sensibilité. La découverte de l'artiste tchèque quelques années plus tard m'a conforté dans mon goût pour cette période.

Artiste profondément attaché à l'identité slave, Alphonse Mucha attendra que sa carrière soit bien avancée avant de commencer L'épopée slave. Auparavant, sa carrière florissante se fera en grande partie à Paris et puis aux Etats-Unis. Fort d'un style alors inédit, Mucha travaille motifs floraux, personnages féminins gracieux et ornementations d'inspiration slave ou byzantine. Remarqué par Sarah Bernhardt, il s'occupera de ses affiches de théâtre puis il développera son talent à travers des séries de tableaux comme Les saisonsZodiaque ou encore Les pierres

Il se tournera aussi vers un art plus populaire afin que le plus grand nombre accède à ses oeuvres notamment via les cartes et la publicité. D'autres collaborations verront le jour que ce soit en architecture ou en joaillerie faisant de Mucha un artiste polyvalent.

Je m'arrête là avant que cette chronique devienne un article wikipédia. Ce livre est donc parfait pour faire connaissance avec Mucha ou la perfectionner. Retraçant le destin de cet artiste incroyable, il montre toutes les facettes de cet homme accompli. 

Ci-dessus : Zodiaque (1896)

Publié dans Art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article