Pêcheur d'Islande de Pierre Loti

Publié le par Walpurgis

Roman français

Format poche

Edition : Le livre de poche

Collection : les classiques de poche

Date de parution : 2014

Nombre de pages : 219

Entre Gaud, fille d'un gros commerçant de Paimpol, et Yann, le pêcheur, il y a bien des obstacles : la différence des conditions et des fortunes, bien sûr ; mais aussi la timidité farouche du jeune homme, de ceux qu'on nomme les " Islandais " parce que, chaque année, leurs bateaux affrontent, durant des semaines, les tempêtes et les dangers de la mer du Nord.

Lorsqu'on m'a offert ce livre à Noël dernier, j'étais très heureuse car pendant les vacances d'été, j'avais été à Rochefort visiter le maison de Pierre Loti de façon virtuelle puisque la maison est dans un tel état de dégradation qu'on ne peut y accéder. J'avais été déçue de ne pouvoir acheter aucun livre de l'auteur au musée alors que sa personnalité flamboyante m'avait fasciné.

Pêcheur d'Islande est sans doute le roman le plus connu de Pierre Loti. Ecrit en 1886, il conte l'histoire de Gaud et Yann qui s'aiment mais ne peuvent se déclarer leur amour vu la différence de leurs conditions sociales. Une trame classique mais qui est sublimée par la plume de Pierre Loti et ses descriptions de la Bretagne et des pêches qui ont lieu à proximité de l'Islande. 

C'est donc avec une certaine poésie que Pierre Loti nous décrit le quotidien des pêcheurs partis dans les mers du Nord sous un ciel pâle et une mer brumeuse. Rapidement, le lecteur est submergé d'un vocabulaire un peu sinistre qui semble indiquer la présence permanente de la mort. Pendant ce temps, les femmes et les vieux attendent le retour de ces vaillants marins absents pendant 6 mois, là encore l'auteur décrit avec détails la vie quotidienne dans les villages bretons. Les instants de fête qui découlent du retour des marins apportent espoir et joyeusetés au roman. 

Les personnages sont attachants que ce soit Yann, jeune homme bourru ou Gaud, fille volontaire et déterminée. C'est un beau couple et on sourit devant l'audace de la jeune fille (on est au XIXe siècle !). L'autre "couple" qui m'a beaucoup ému est celui d'Yvonne et de son petit-fils Sylvestre, une tendre affection les unit malgré la séparation du à la pêche puis au service militaire.

L'incursion en Asie par le biais de Sylvestre m'a vraiment plu. Je ne connaissais pas les guerres de cette époque et c'était intéressant à découvrir. Par ce personnage, je trouve que Pierre Loti donne beaucoup de lui, ayant été lui-même militaire et marin tout en voyageant énormément. 

Sans que l'histoire soit une surprise, on se laisse emmener par la plume de Loti et on se résigne avec une certaine douceur sur ce qui va arriver. Lire ce roman m'a donné encore plus envie de connaître Pierre Loti et je pense lire d'autres romans.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mr K 21/10/2018 11:01

Culte! J'avais adoré cette lecture quand j’étais au collège. moi aussi la langue de l'auteur m'avait séduit et le quotidien des pêcheurs est super bien rendu. Ça c'est mon côté breton! ;)

Walpurgis 21/10/2018 11:24

Pierre Loti saisit bien les atmosphères et c'est très agréable de le lire. Cette vie de pêcheurs bretons est difficile mais aussi très authentique. Une belle découverte cet auteur.