Le métal folklorique : entre tradition et modernité de Nadège Bénard-Goutouly

Publié le par Walpurgis

Livre sur la musique

Edition : Camion Blanc

Date de parution : 2013

Nombre de pages : 174 

Le métal folklorique, ou folk metal, est un sous-genre du métal dont la popularité ne cesse de croître depuis le début des années 2000. [...] Cet ouvrage analyse les raisons identitaires qui ont permis au folk metal de se développer, de même que les procédés dont il use pour s'agencer. Plus qu'une simple construction musicale, le métal folklorique se définit par la valorisation d'un patrimoine historique et culturel mise en oeuvre par des artistes portant un regard sans concessions sur le monde moderne.

Avec ce livre, l'auteure propose une étude profonde et bien documentée sur le folk metal. S'appuyant sur des interviews et une bibliographie conséquente, Nadège Bénard-Goutouly livre un essai passionnant et pertinent. En lisant m'ouvrage, j'ai retrouvé la forme que prennent les études sociologiques que j'ai lu pendant mes années de fac et ce respect neutre face au sujet abordé.

Le folk metal est un sous-genre du métal qui mélange habilement la tradition et la modernité (d'où le titre du livre) en réunissant textes historiques ou mythiques et la base la musique métal (rythme rapide, guitares saturées, chants gutturaux). Evidemment, cette définition est simplifiée, il y a toujours des exceptions et surtout le folk metal a donné naissance lui-même à d'autres sous-genres avec ses spécificités.

En trois parties, l'auteure nous en apprend énormément sur ce genre musical. Si le pagan metal est traité de façon majoritaire, d'autres formes ne sont pas oubliés dont un chapitre intéressant sur le folk metal oriental qui se détache de par son inspiration de références encore existantes.

Au final, on apprend qu'être artiste de folk metal c'est s'engager contre une certaine forme de modernité et le négatif qu'elle engendre (destruction de la nature, surconsommation, individualisme...). C'est aussi parfois idéaliser un passé dont on ne sait finalement peu de choses ou en occulter les difficultés. Un paradoxe accru par le recours aux progrès technologiques pour diffuser cette musique. Même si l'évocation de MySpace prête à sourire (ça ne me rajeunit pas !), la démonstration est fine et bien menée.

Si des dérives sont possibles notamment sur ce nationalisme tant décrié. Nadège Bénard-Goutouly nous livre une analyse incroyablement juste et intelligente sur la compréhension de ce terme différent dans les pays scandinaves et sur la perception que certains peuvent en avoir, une perception parfois en opposition avec ce que souhaitent transmettre les artistes. 

En conclusion, on comprend que le folk metal est un genre musical fédérateur qui réunit un public hétéroclite. Passionnés de légendes vikings, adeptes du pagan ou tout simplement noceurs ou amateurs de musiques énergiques, chacun peut se retrouver dans cette musique.

Et si vous avez envie d'écouter de la musique pendant la lecture, de nombreux groupes sont cités notamment le précurseur qu'est Bathory mais aussi Finntroll, Orphaned Land, Ensiferum, Celtic Frost ou Arkona.

 

Publié dans Livre documentaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article