La Trilogie de la lune, tome 1 : la Lune seule le sait de Johan Heliot

Publié le par Walpurgis

Roman SF

Format poche

Edition : Folio SF

Date de parution : 2003

Nombre de pages : 366

Printemps 1889. Un vaisseau hybride de chair et de métal fait irruption dans le ciel de Paris, stupéfiant la foule venue célébrer la clôture de l'Exposition universelle. L'humanité entre en contact avec les extraterrestres Ishkiss et découvre une technologie qui surpasse ses rêves les plus fous. [...]
Quels sont les véritables desseins des alliés du maître de l'Empire ? La réponse offre la clé de l'éternité. Un seul homme sur Terre est peut-être capable de l'entrevoir : celui dont les rêves à présent dépassés ont à longueur de pages fasciné ses semblables...

Avec La Lune seule le sait, Johan Heliot propose un début de trilogie intrigant et intéressant. Le lecteur plonge rapidement dans un univers steampunk où Napoléon III est le maître de l'Europe grâce à ses alliés aliens. 

Le parti pris du mélange uchronie et SF donne un roman passionnant que j'ai dévoré grâce à la présence de personnages charismatiques et d'un univers merveilleux. Et en parlant des personnages, c'est Jules Verne himself que l'on suit tout le long du récit. Commanditée par Victor Hugo, sa mission est de retrouver Louise Michel prisonnière du bagne non pas en Guyane mais sur la Lune !!! Et si possible voir ce que souhaitent les Ishkiss (les aliens donc) en échange de la technologie apportée à l'humanité. Si ce postulat de base ne vous séduit pas, passez votre chemin.

S'ensuit un récit dynamique sur la mission de Verne et sur les agissements de Fouché, le préfet de police de Napoléon III. Un parallèle qui crée de la tension et un suspense qui nous fait tourner les pages à vitesse grand V. L'univers inventé par johan Heliot est un émerveillement. On imagine ce Paris haussmanien où la tour Eiffel est une base d'atterrissage, de petits robots messagers délivrent le courrier et où la lune est l'enfer des opposants au régime. Epaulé par de jeunes journalistes, Jules Verne découvrira la lune et ses secrets et surtout le mystère sur les Ishkiss sera levé. 

Si le roman est passionnant, on regrettera le manichéisme des personnages : les gentils contre les méchants. Toutefois l'originalité du roman et son côté page turner m'ont vraiment plu et peu de temps après j'ai lu le deuxième tome et j'espère bientôt lire le dernier.

 

Publié dans SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zina 23/06/2018 11:39

Un bouquin qui m'a toujours intriguée ! il faudra que je trouve le temps de lire un jour quand même !

Walpurgis 25/06/2018 08:39

C'est vraiment très bien, le deuxième aussi d'ailleurs ! Je lirai bientôt le 3e, j'espère !