Le Patient anglais de Michael Ondaatje

Publié le par Walpurgis

Drame

Format poche

Traducteur : Marie-Odile Fortier-Masek

Edition : Points

Date de parution : 2000

Nombre de pages : 320 pages

Quelque part en Italie, dans une villa transformée en hôpital militaire, Hana, une jeune infirmière, veille sur son unique patient : un aviateur anglais, atrocement brûlé lors d'un accident d'avion dans le Sahara.
La Seconde Guerre mondiale s'achève. Les Alliés remontent vers le nord. Mais Hana refuse de partir. Ce qui lui reste de vie et d'espoir, elle le donne à cet inconnu, à ce corps de grand brûlé qu'elle baigne comme celui d'un enfant ou d'un saint. Deux hommes font irruption dans la villa. Le premier est un monte-en-l'air à qui ses talents ont valu de servir dans le Renseignement militaire. Le second, Kip, un jeune sikh enrôlé dans l'armée britannique, désamorce les bombes avec élégance.

C'est un huis-clos écrit avec une plume douce et poétique. C'est l'histoire de quatre âmes qui se croisent, vivent ensemble dans une magnifique villa italienne en ruine. C'est la fin de la guerre, Hana veille sur l'homme brûlé. Quel est son passé ? Ce mystère qu'elle entrevoit dans les délires du patient ?

L'arrivée de Caravaggio, un ami de son père, voleur et séducteur et de Kip, un sapeur indien doué d'un talent particulier va à peine bouleverser Hana et son patient noir de suie. Petit à petit, le voile du mystère se lève.

Il ne se passe pas grand chose dans ce roman, le lecteur tout comme les personnages, est dans une certaine langueur, dans l'attente de la révélation. Etrangement, je ne me suis pas vraiment ennuyée tellement l'atmosphère m'a plu, cette douceur de vivre dans un lieu quasi magique.

Les allers-retours entre le présent et le passé (celui du patient) titillent l'intérêt. On suit un groupe d'explorateurs du désert, rejoint par un jeune milliardaire et son épouse. Lequel est le patient anglais ? Ou est-ce seulement une histoire ?

Le présent nous ramène au milieu de ces quatre personnages si différents mais pourtant liés par une amitié étrange. Mis à part Caravaggio, j'ai aimé ces caractères. La joie de vivre d'Hana, le charisme de Kip et l'humour du patient anglais. Quant à Caravaggio, son côté séducteur et paternaliste m'a agacé.

Il serait imprécis de parler du roman sans l'histoire d'amour qui est la toile de fond du livre. Un amour passionnel mais difficile qui va finir en terrible tragédie. Là encore, la plume de Michael Ondaatje est magnifique et m'a bouleversé sur le final.

C'est un livre peu attrayant de prime abord car il ne se passe rien ou pas grand chose mais l'écriture est magnifique et l'histoire très belle sans oublier quelques à-côtés savoureux notamment la formation de Kip en Grande-Bretagne.

 

Commenter cet article

Frankie 27/11/2016 19:17

J'adore le film que je reverrais bien d'ailleurs. Je ne savais pas qu'il y avait eu un livre. En tout cas, mon rêve est d'aller voir la Grotte des nageurs. Je n'ai pas eu l'occasion quand je vivais en Égypte car c'est loin dans le désert et maintenant c'est un peu fichu avec les terroristes qui se baladent dans le coin...

Walpurgis 29/11/2016 13:08

Quel dommage de ne pas avoir pu y aller et malheureusement c'est vrai que maintenant ça doit être dangereux voire impossible d'y aller.
On m'a conseillé le film donc peut-être qu'un de ces jours, j’essaierai !

Mypianocanta 27/11/2016 17:29

J'ai littéralement adoré le film et je ne pensais pas qu'il était tiré d'un livre (à moins que ce ne soit l'inverse ? ). En tout cas ton avis donne bien envie alors je note :)

Walpurgis 27/11/2016 18:46

C'est bien le livre qui a inspiré le film. A ce que j'ai lu rapidement sur le net, il y a quelques petites différences.