L'agent des ombres, tome 1 : l'Ange du Chaos de Michel Robert

Publié le par Walpurgis

Fantasy

Format poche

Edition : Pocket

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 506 pages

Jeune aspirant au service de l'Empire de Lumière, Cellendhyll de Cortavar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n'a dû sa survie qu'à l'intervention des puissances du Chaos. Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. Il n'attend qu'une chose : se venger de ceux qui l'ont trahi. Le seigneur Morion du Chaos lui confie alors une délicate mission : infiltrer l'Empire de Lumière et faire échouer son grand projet de conquête. Le moment est venu pour Cellendhyll d'assouvir sa vengeance.

L'Ange du Chaos c'est Cellendhyll de Cortavar, personnage charismatique dont certains traits m'ont fait penser à Elric, le ménilbonéen. Un être au passé lourd et difficile dont la quête de vengeance semble inextinguible. Initié du zen, il est fort mais pas invincible. J'ai apprécié cette magie de combat qu'on rencontre plusieurs fois au fil du roman.

A ses côtés, on retrouve plusieurs personnages. Certains ne font que des apparitions mais sont toutefois marquants. Je pense notamment à son maître Morion ou à son collègue Gheritarish. Je pense que l'auteur pensait déjà à l'élaboration d'une saga longue et ses personnages devraient jouer à un rôle plus important dans les tomes à venir. Sur sa route, Cellendhyl croisera alliés et ennemis. L'auteur nous propose différents personnages qui montrent une grande diversité : une rhitan, un mage, une prêtresse, des guerriers... C'est très classique mais ces personnages ne pas déplaisants et ils nous sont bien présentés.

Ce qui m'a le plus plu est la réparition des forces dans ce monde à différents plans. Trois puissances existent : le Chaos, les Ténèbres et la Lumière. Dans l'introduction, on apprend que les Ténèbres et la Lumières s'opposent et que le Chaos fait office de partie un peu neutre dont on ne connaît pas les buts. Evidemment avec le projet de conquête de la Lumière, les choses semblent évoluer.

Le récit est agréable à lire. Je regrette que mon édition soit pleine de coquilles et gâche un  peu le plaisir. C'est un roman plutôt sombre comme son héros. Il y a de nombreux combats violents mais aussi pas mal d'érotisme sans que ce soit trop exagéré. Une bulle de douceur de vivre et de sérénité est aussi présente au coeur de cette histoire.

Certes, L'Ange du Chaos n'est pas d'une folle originalité. Différents éléments classiques de la fantasy ont été remaniés et bien exploités par l'auteur et font de ce roman, un livre prenant et sympa à lire. J'ai apprécié mon voyage dans le monde de Cellendhyl de Cortavar et je lirai le tome 2 (qui est dans ma PAL de toute façon).

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article